Le Cold-mailing en 2020

Salut la troupe,

Suite à une de mes réponses dans un post du forum. J’aimerais ouvrir un post participatif. (Donc n’hésitez pas à commenter svp).

J’écoute les gens parler autour de moi et, il faut dire, que beaucoup de monde scrap ou paye pour ça. C’est un fait en 2020.

Mais maintenant, les résultats sont très loin d’être satisfaisant selon les campagnes, selon les cibles, selon les pratiques, selon les produits/services etc…

Ex d’un tunnel optimisé pour du cold :

Cela dit c’est un fait, l’Email Marketing transforme toujours 40 fois plus que les réseaux sociaux et reste le canal avec le meilleur ROI.

Une majorité des français (42 %) consulte ses e-mails professionnels régulièrement dans la journée, et 33 % les lisent une fois par jour (source le point).

J’ai 5 questions pour vous :

‎1. Quel est l’outil que vous utilisez pour faire du Cold mailing ?

  1. ‎Quelle est votre cible ?

  2. ‎Comment scrapez-vous les données ? (Via un expert, vous même, via un soft)

  3. ‎Quel est votre budget mensuel pour le cold mailing ?

  4. ‎Quels sont les chiffres de votre dernières campagnes ? (utilisez le format suivant : Emails shootés/Ouvertures/Clics/Désabonnements/Spam Report)

Merci pour vos retours, cela fait avancer le métier, les pratiques et les moeurs autour du Cold.

Nico

6 J'aimes

Un petit retour perso.

Le cold mailing est assimilié a du spam agressif, encore plus permissif que de l’appel téléphonique, car de fait on ne peut pas refuser de recevoir le mail. Plusieurs initiatives voient le jour, pour report massivement les entreprises qui font appel à du cold mailing, déjà pour leur image de marque, et ensuite aussi pour réduire la note des serveurs MX (ce qui embête bien les prestataires de mailing).

Ca prend de plus en plus d’ampleur, et même si aujourd’hui c’est quasi invisible, j’espère (et pari) que ce sera « la norme » d’ici 5 ans.

Certains amis DSI se partagent par exemple une liste des domaines à blacklist directement au niveau du serveur de mail (les utilisateurs ne reçoivent donc rien du tout). Et pourtant ce sont des entreprises classiques et non des mails pour du scaming ou du fishing, juste que ce genre de mail n’a rien à faire sur une boîte pro, surtout si ce n’est pas voulu par l’utilisateur.

Avec la mise en place du RGPD, Macron qui mise sur le tout numérique, l’europe qui comprend enfin ce qu’est que le digital, et la crise covid qui a accéléré le télé-travail, j’ai peur pour toi (je suis surement utopique…) que ce genre de pratique soit sanctionnée.

Toujours est-il, pour te répondre d’un point de vue marketing, tu dois savoir qu’il vaut mieux envoyer 500 mails à des profils qualifiés que 50000 au pif, et là est tout l’enjeu de ton « prospects cibles »

2 J'aimes

Merci de ton retour @raz101

Pour te répondre, je suis ni un scraper, ni un coldmaileur.

Mon post a un but précis, c’est celui de comprendre comment les gens fonctionnent et surtout les growth hackers.

J’étais dans une boite pré-confinement et le DRH venait de recruter un growth manager. En discutant avec lui de sa stratégie, je me suis aperçu qu’en réalité son but était de scraper la planète et faire du mail bien sale.

J’en ai touché 2 mots au CEO (qui est un ami) en lui disant que c’était pas la bonne marche à suivre. Bref. Tout ça pour dire que ma démarche n’est pas d’inciter les gens à faire n’importe quoi mais exactement l’inverse. Faire bien les choses.

Pour l’échange de fichiers à blacklist, je partage aussi ce genre de docs avec mon cercle privé. Très utile quand on fourni un service Mail.

Maintenant ce qui est triste, ce sont les boites qui se mettent des biffs dans les fouilles en vendant des solutions « Coldmailing ».

Je ne peux pas en vouloir aux gens de vouloir toucher des dirigeants pour le moins d’argent possible afin d’essayer de faire décoller leurs sociétés.

J’ai des clients qui essaye de faire passer tous les jours des fichiers bien sales mais je suis un ancien spammer reconverti en Emaileur de la lumière ! Donc on me la fait pas :stuck_out_tongue:

Mon job aujourd’hui, c’est l’inbox 100% dans les respects de l’art. Maintenant, les tentations sont nombreuses.

Tous les jours des sociétés me propose des grosses sommes pour spammer le globe… Donc ta prévision d’ici 5 ans, je la trouve très optimiste. J’aimerais vraiment qu’on arrive à faire du propre à 100% mais je suis un peu septique.

En bonus, un petit rappel des stats de l’email sur terre :

85-90% du traffic mondial de l’email est du SPAM…

10-15% seulement est clean.

Ca fait réfléchir.

Merci d’avoir prit le temps de participer à mon post.
Nico

4 J'aimes

Lemlist et/ou Woodpecker

Ca dépend de la cible, parfois c’est mieux de scraper soi-même parfois c’est plus rapide d’utiliser une outil (Coldcrm, Apollo, Dropcontact etc…)

4 J'aimes

Merci de ton retour @camillebesse.

Toujours dans le sens de mon étude: Penses-tu que le cold reste un moyen efficace de générer des leads ?
Si non, alors que conseilles-tu ?

1 J'aime

en B2B, oui clairement.

5 J'aimes

Merci à toi :wink:

Pendant la ruée vers l’or, ce n’est pas les chercheurs d’or qui se sont le plus enrichis, mais les vendeurs de pioches…

Perso, ce qui me dérange le plus, c’est les 99% de faux guru qui vendent des cartes au trésor à 5000€ en promettant un trésor à 1000000€

Concernant le cold-mailing, je pense que c’est l’une des solutions des plus efficaces pour atteindre rapidement des pro.

Apres, le cold-mailing est quand même différent du spam.

Un pro qui fait du vrai cold-mailing (et donc avec personnalisation de l’email) peut atteindre le 100% inbox tres facilement (presque sans rien faire…)

Pour le spam, je pense qu’il a des décennies encore devant lui. L’un des seuls moyens d’arrêter le spam serait de « pénaliser » financièrement les hébergeurs utilisés pour envoyer du spam (online, ovh…). Mais ca, c’est presque impossible car il y a trop de $$ en jeu.

Concernant tes questions :

  1. Sendy, postal, aws, interspire, sendgrid
  2. B2B ou B2C, fonction du projet
  3. Un peu de tout :slight_smile:
  4. plusieurs k$/mois (on prend en charge les frais d’envoi de nos clients pour garder la main sur cette partie et l’optimiser au maximum)
  5. impossible à répondre, presque chaque campagne est différente. Mais spam < 1%

Prochain challenge : facebook qui veut re-rentrer dans l’emailing. J’ai hâte :money_mouth_face:

4 J'aimes

Ce n’était bien évidemment pas pour jeter la pierre ou donner « la bonne morale », je n’ai pas cette prétention. Juste mon point de vue. On est sur un site de growth, je me doute qu’on utilise tous des techniques plus ou moins légales…

Concernant le cold mailing en France/Europe, avec le RGPD, à mon avis il faut juste qu’un grand groupe porte plainte contre une entreprise pour envoi de mail sans accord de(s) utilisateur(s) (ce qui est la base du RGPD) pour grandement calmer la chose (en europe). C’est toujours la réflexion du temps que ça prendrait (procés etc…) par apport à appliquer des restrictions/filtres mails.

1 J'aime

ah tkt, je parle pas du tout de moral.

L’emailing, le scraping (comme un mec qui fait du scraping d’un site pour utiliser des données dont il n’est pas le propriétaire)…la frontière avec l’illégalité est fine.

Mais c’est vrai que les faux gurus qui manipulent les screenshots et/ou les mots pour vendre leurs trucs, moi, j’ai un peu de mal. Même si personne ne force les personnes à acheter leur formations…

Concernant le RGPD, j’imagine que tu parles alors de cold-emailing pour les particuliers.
Parce qu’à moins que j’ai loupé un truc, le cold emailing pour les business n’est pas (trop) touché par le RGDP.

Ah si, RGPD = toutes données personnelles. Récupérer l’info « Mme dupont, RH de l’entreprise A, avec le mail dupont@entreprisea.com » est une donnée personnelle. Récupérer « L’entreprise A, avec l’email contact@entrepriseA.com », n’en ai pas une. Récupérer « Entreprise A, avec l’email dupont@entreprisea.com » en ai une.

Après bon, c’est comme les déclarations à la CNIL censées être obligatoire…

1 J'aime

Tu m’as mis un doute.
Je ne suis pas juriste, j’imagine que dropcontact non plus, mais voici un article bien précis à ce sujet :

Ceci étant, cela vient de faire maintenant plus de 2 ans qu’il y a cette loi, et vu l’impact et le pouvoir qu’à la CNIL, j’imagine qu’on peut dire que cette loi est un vrai succès :upside_down_face: (ironique)

Bonsoir à tous !
Super content de voir toutes vos réponses. Ca fait plaisir.

Pour répondre à mon tour.
@Felix

Pendant la ruée vers l’or, ce n’est pas les chercheurs d’or qui se sont le plus enrichis, mais les vendeurs de pioches…

On la connait l’histoire :wink: et oui je suis 100% d’accord avec ça.

Perso, ce qui me dérange le plus, c’est les 99% de faux guru qui vendent des cartes au trésor à 5000€ en promettant un trésor à 1000000€

Ca c’est infecte… Le cancer du web selon moi.

Un pro qui fait du vrai cold-mailing (et donc avec personnalisation de l’email) peut atteindre le 100% inbox tres facilement (presque sans rien faire…)
Pour le spam, je pense qu’il a des décennies encore devant lui. L’un des seuls moyens d’arrêter le spam serait de « pénaliser » financièrement les hébergeurs utilisés pour envoyer du spam (online, ovh…). Mais ca, c’est presque impossible car il y a trop de $$ en jeu.

Globalement, cela fait des années que j’entend que je mail est mort, qu’il y a trop de spam etc… Jamais ça ne changera selon moi. Du moins pas comme tu l’entends @raz101, car, les actions en justice…Faut prendre son temps surtout, faut pas trop se presser (j’ai un procès contre une boite depuis 5 ans…)

  1. Sendy, postal, aws, interspire, sendgrid
    B2B ou B2C, fonction du projet
    Un peu de tout :slight_smile:
    plusieurs k$/mois (on prend en charge les frais d’envoi de nos clients pour garder la main sur cette partie et l’optimiser au maximum)
    impossible à répondre, presque chaque campagne est différente. Mais spam < 1%

Merci pour ton partage :slight_smile:

Prochain challenge : facebook qui veut re-rentrer dans l’emailing. J’ai hâte :money_mouth_face:

Graaaavveee, on va bien rigoler :slight_smile: (ou pas :stuck_out_tongue:)

@raz101
Perso, je ne parle pas de RGPD mais de propriété des données et selon moi, tu as raison.
Quelles soient Pro ou Perso, cela reste une histoire de propriété. Donc, logiquement, on ne devrait pas pouvoir shooter aussi librement les emails des dirigeants sans accord tacite préalable.
MAIS
Dans ce cas, comment fait-on pour vendre son produit ? :stuck_out_tongue:
On paye Google ou Facebook pour trouver des leads ? Impossible, trop de budget en jeu.

Hello,

Growth Hackeur ne veut pas dire illégale !

Si tu vends de la drogue ou des armes en drop-shipping tu ne fais pas du growth hacking et tu n’as pas une "Muse », au sens de Tom Ferris.

Il ne faut pas confondre hackeur et growth hackeur, cela n’a strictement rien à voire !!

Scraper des données sur un site en ligne est parfaitement légale et de nombreux procès sont tous dans ce sens que cela soit aux US qu’ici en France.

Cela peut-être par contre contraire au CGU (exemple ton compte Linkedin, et donc LinkedIn est en droit de suspendre ou supprimer ton compte s’ils souhaitent)

Attaquer ou utiliser des données volées par des hackeurs (#darkweb) est pour le coup totalement illégal et je te conseille de ne pas te faire choper d’une part par la CNIL, mais surtout par la Gendarmerie, car c’est passible du pénal (sauf si tu aimes les oranges et le savon qui traine au sol :wink: )

Envoyer des emails B2B de prospection sur les cibles de ton produit c’est RGPD (s’il y a un lien de désinscription)

Acheter des informations qui viennent d’une base de données, c’est RGPD à la seule condition que la personne est donné son accord pour la vente de ces données personnelles (cas quand même très rare)

Utiliser des données dont la provenance est illégale est non seulement par RGPD mais de plus illégale. On ne peut plus se réfugier sur le « bah c’est mon fournisseur… »

Enfin, je vois quelque question sur le cold email en énorme volume. Si c’est en masse alors ce n’est pas du cold email, cela reste du du spam.

Ce n’est pas les contraintes juridiques qui limitent le spam, mais les solutions techniques (perso je ne reçois plus de propositions pour du Viagra et toi ?).

Spamer en masse est de plus en plus contraignant (moins de solutions d’email acceptent tout et n’importe quoi, les blacklists, la détection de spam de plus en plus fine …)

PS Mon article est toujours valable, la RGPD n’ayant aucunement changé depuis :wink: et grâce à nous, mon cabinet d’avocat est devenu l’un des plus pointus en France, sur le sujet de la RGPD :wink:

4 J'aimes

Qui a dit que GH = illégale ?

Scrape des données publiques est légales, c’est l’utilisation que tu en fais qui peut être illégal.
Envoyer des emails de prospection à des personnes qui ne te l’ont pas données (carte de visite par ex, ou dans une liste spéciale de personne souhaitant recevoir ce genre de mail) = pas RGPD :slight_smile: qu’importe la source, et lien de désinscription présent ou non.

Puis bon, on épilogue pour pas grand chose, car en dehors du plaisir de débattre, RGPD c’est un peu comme la déclaration CNIL ou l’interruption internet par Hadopi, ça existe, tout le monde le sait, mais c’est purement préventif et éducatif.

@Teebox Je voulais pas dire que le mail était mort, ni le spam, plutôt la logique de prospection pro par mail, mais à la seule condition qu’un gros du secteur porte plainte un jour, sinon y’aura aucune jurisprudence.

@Felix Là ou tout le monde est contraire au RGPD est la phrase de la CNIL " être informée que son adresse électronique sera utilisée à des fins de prospection", précisé au moment de la collecte. De plus c’est trompeur car la CNIL dit que ça ne change pas, mais encore faut-il connaitre et être en conformité avec la directive e-Privacy ^^

Merci pour ce sujet très intéressant.

1 J'aime

Bonjour,

Echange intéressant.
Comment faites-vous pour le B To C ?

J’ai scappé des mails sur Linkedin.
Je pensais en faire une audience pour Facebook ADS avec un message personnalisé pour qu’il me laisse leur mail afin de les contacter dans les règles de l’art.

Qu’en pensez-vous ?

Hello !

On utilise Salesloft

Sociétés avec du technicien itinérant (installation fibre, plombier, réparateurs …)

C’est l’objet de mon poste dans la société. Scraping personnalisé et scripts d’enrichissement (utilisation de plusieurs softs en API + scripts perso)

Pour le reste, infos confidentielles de la boîte :wink:

3 J'aimes

Hey,

Je fais du cold mailing depuis 5 ans et au total j’en ai fait pour une centaine de boites (startups et PME) B2B dans des secteurs très variés. Y compris pour lever des fonds en Seed.

Je me permets de répondre (un peu tard) car le sujet m’intéresse évidemment :slight_smile:

C’est vrai que le game a beaucoup changé, s’est durci et impose désormais de suivre des process plus stricts. Atteindre l’inbox n’est plus aussi facile qu’avant ET de plus en plus de monde se met à shooter des mails à tour de bras.

Si t’as le malheur d’être CEO sur LinkedIn et d’avoir une page entreprise avec un nom de domaine sans catchall t’es garanti de te faire arroser la tronche d’emails toutes les semaines.

Mais après, c’est encore une fois une question d’adaptation. Je vais enfoncer une porte ouverte mais le sujet c’est de se démmerder pour être meilleur, point.

Pour répondre aux 5 questions :

  1. Quel est l’outil que vous utilisez pour faire du Cold mailing ? => Lemlist est de loin le meilleur tool de cold emailing au monde et je pèse mes mots.
    Et notamment grâce à deux features : la personnalisation des images et l’email warmup qui plie (presque) le game de la délivrabilité.
    Avec l’email warmup, si tu n’as pas tout le temps + de 50% d’open rate sur une base fraichement scrapée de LinkedIn et passée dans un tool de validation (en ayant viré les catchall et autres « risky »), c’est soit que t’as un objet de merde, soit que t’as configuré tes DNS (SPF et compagnie) à l’arrache.

  2. Quelle est votre cible ? => J’en ai eu beaucoup mais en ce moment ce sont des CEO de boites entre 200 et 1000 salariés. D’expérience j’ai deux cibles « noires » qui marchent nettement moins bien : les DRH et DSI.

  3. Comment scraper les données ? => Tool maison développé par des dev externalisés. Sinon GetProspect / Apollo

  4. Budget mensuel : 55€ (par la) pour 1 compte lemlist, 4,68€ pour un user sur Gsuite, et 50€ de frais pour mon tool maison : 110€ / mois

  5. Chiffres de dernières campagne : 874 emails shootés / 82% d’ouverture / 21% de réponse / 8% de leads / Je track pas les clics / 9 Opt out / Spam reports : j’en sais rien

3 J'aimes

Bonsoir,

Intéressant les chiffres de ta dernière campagne.
8% de leads = rdv pris ? Quel est le % de ventes signées ?