Le taux d'ouverture décroit, faut-il changer de fournisseur


#1

J’utilise Sendinblue depuis le début de l’année en cold-mailing B-to-B.

Au début j’atteignais 45% de taux d’ouverture. Le taux descend régulièrement et mon dernier shot est descendu à 5%. Que faire?

En changeant d’opérateur, exemple Mailchimp, est ce que je peux retrouver un bon taux d’ouverture, tout en conservant l’adresse d’envoi pcourrier@ci-services?


#2

L’opérateur a en charge le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture, c’est rapport à votre liste et le contenu que vous partagez. C’est normal que le taux d’ouverture décroît avec le temps.


#3

Dans mes statistiques, je n’ai pas pris en compte que les premiers messages envoyés à des personnes nouvellement identifiées. Je ne parle pas des mailings suivants. La seule raison que je vous à une dégradation est l’élargissement de mon audience fait que mes prospects sont de moins en moins dans mon coeur de cible.

Le contenu, titre des messages, l’heure d’envoi s’est normalement amélioré. Avec 5 à 7 % d’ouverture, je suis bien en dessous des moyennes que j’ai pu trouvé sur internet de l’ordre de 18% en B-to-B .

Ou puis je trouver des statistiques et retour d’expérience?


#4

Vous faites du marketing B2B à des adresses génériques ou alors à des salariés avec adresses individuelles par rapport à la fonction ?


#5

Merci pour votre volonté de m’aider,

95% des adresses sont des mails de personnes identifiés obtenus avec un outil de recherche mail. Moins de 5% sont des Info@, Contact@, etc.

J’ai copié en dessous la réponse de Sendinblue. Je suis d’accord avec eux sur la longueur du titre, mais pour le reste je n’y crois pas

Qu’en pensez-vous?

Pascal

Bonjour Pascal,

Après analyse de vos campagnes, nous avons remarqué plusieurs points qui ne correspondent pas à de bonnes pratiques emailing:

1/ L’envoi de campagnes similaires à différentes listes le même jour
Exemple des campagnes: 93, 90, 89 avec le même contenu

2/ Des envois à faible volumétrie de contacts

3/ Des emails avec beaucoup de textes, et très peu d’images (voir pas d’images)

4/ Des envois à des jours et heures aléatoires

5/ Des objets trop longs

Voici nos recommandations:

1/ Envoyer la même campagne à différentes listes
Exemple la campagne 93 aux listes: 91, 88, 87
Cela permettra ainsi de router vos emails vers un envoi plus massif. En effet, l’IP dédiée est utilisée lors d’envois massifs d’emailing (2/).

3/ Pour éviter la réception en spam, veillez à conserver une proportion de 2/3 de texte pour 1/3 d’image.

4/ Selon son secteur d’activité et la cible visée, il existe un moment idéal pour envoyer sa campagne. Voici l’infographie via cet article de notre blog: https://fr.sendinblue.com/blog/infographie-meilleur-moment-pour-envoyer-newsletter/

5/ Un bon objet d’emailing doit rester court pour retenir l’attention et éviter d’être tronqué par les webmails.

Nous vous conseillons également d’utiliser notre nouvelle fonctionnalité “A/B testing” qui permet de tester les performances de deux versions d’une campagne d’emailing (A ou B) sur une partie de votre liste de destinataires. Ce type de test vous permet d’envoyer la version « gagnante » de votre campagne, c’est-à-dire la plus efficace, au reste de vos contacts afin d’améliorer vos résultats. Plus d’informations: https://fr.sendinblue.com/blog/ab-test-objet-email/

Enfin, en termes de délivrabilité, vous utilisez plusieurs expéditeurs, sans que leur domaine soit authentifié.
Votre cible de contacts est le B2B. 1/5 de vos contacts se retrouvent en soft bounce. En effet, les entreprises mettent en place une protection de leur serveur de messagerie afin de limiter l’entrée des emails B2B dans la boîte de réception de leurs contacts. Nous vous recommandons d’authentifier les domaines de signature suivant:

Voici notre tutoriel: https://help.sendinblue.com/hc/fr/articles/208848209-Comment-personnaliser-sa-signature-DKIM

Nous restons à votre disposition pour toute demande,
Cordialement,


#6

L’outil reste un outil, c’est surtout sur le contenu et l’objet qu’il faut mettre sa priorité.

Un de mes clients met en oeuvre les mêmes recommandations que celle que donne Sendinblue, et cela fonctionne durablement, car il y a une régularité de publication et au moins un sujet qui intéresse la cible.

Dans un premier temps, je me reposerais d’abord la question de l’adéquation entre le message et la cible.


#7

Merci je vais préparer une nouvelle campagne sur ces recommandations


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.
Follow @growthhackingfr