Payer un Growth Hacker


#1

Bonjour à tous,

J’aimerais embaucher un Growth hacker, j’ai eu quelques réponses et devis, mais rien qui ne me satisfasse.

Je suis apporteur d’affaires pour une entreprise qui à besoin de prendre contact avec des comité d’entreprise je recherche actuellement des partenaires de growth Hack mais j’ai surtout l’impression de tomber sur des “charlatans”…

J’aurais aimé avoir des exemples de devis et de manière dont facture les growth hacker et surtout les prix ? que ce soit à la commission, par contact ou tout autre manière, merci de m’indiquer vos manière de facturer :slight_smile:

Merci et à vos claviers !


#2

Est ce que tu pourrais nous faire un retour de ce que tu as déjà eu?


#3

Le problème dans ta recherche, si tu l’as formulé telle quelle en tout cas, c’est le terme “Growth Hacker”. Ca veut tout et rien dire.

Il n’y a pas “de manière dont facture les growth hackers”, et surtout il ne faut pas raisonner en terme de “je cherche un Growth Hacker”, mais plutôt en terme de “J’ai ce problème précis, je recherche la bonne personne avec LA compétence précise pour le résoudre”.

Tu parles de devis et de prix, mais par rapport à quelle missions précises, quels problématiques sont à résoudre et quels sont les buts à atteindre? :slight_smile:


#4

Je recherches à avoir le plus de prospects en comité d’entreprise possible pour une toute petite start up qui organise des sorties pour les CE

je dois contacter des “délégués du personnel”, j’ai automatisé les messages linkedin et facebook mais je pense mettre un autre growth sur le coup mais j’aimerai savoir ce qui ce fait en terme de facturation pour ce type de partenariat :slight_smile:


#5

Bonjour Bryanzero,

Je dirai comme tout Growth Hacker, chacun à sa spécialité et ne facture pas la même chose. le marché des consultants growth n’est pas totalement structuré à la façon des consultants SEM.

Il faudrait peut-être facturer à la journée, au temps passé pour monté la machine + coûts des outils…

Je n’ai pas de réponse précise à te donner mais plutot, “de quoi as-tu besoin” comme tâche ? Tu dis “plus de prospect”. Ca sous-entend du scrapping ? des scripts deja fait ou besoin de programmation spécifique ? de la création d’audience automatisé reseau sociaux pour agrandir ton pool de prospect CE ? besoin d’outils de récupération de mail B2B ? stratégie de mailing (+follow up…) automatisé pour les engager dans un second temps ?

Pour dire, j’ai la même problématique actuellement avec mes clients. Je pars sur un taux journalier déjà avec peut-être une petite facturation pour le suivi si nécéssaire.

Olivier


#6

J’ai exactement la même problématique.


#7

C’est-à-dire que grosso-modo tu cherches quelqu’un pour faire ton boulot d’apporteur d’affaire et toi tu vas prendre une com dessus ?..


#8

Oui ça doit etre ça et j ai envie de dire et alors ?! Le monde est fait comme ça. Je suis tres inconfortable avec ton message car on dirait que tu lui fais un procès d intention. Quoi tu as un problème avec la reconnaissance de ton travail ?


#9

@aldo Dans ce cas , autant que les growthackers fassent sauter l intermediaire inutile, par exemple en faisant une recherche d image inversee sur GG qui permettra de trouver le nom de l apporteur a savoir Bryan Ras…grace a la magie des RS , on pourra sans mal retrouver le client final pour dealer en direct avec lui, donc marger plus.La methode ne devrait pas te choquer , apres tout le monde est fait comme ca non ?


#10

Tu sais le rôle de l’intermédiaire est nécessaire, même si on nous vend beaucoup les bienfaits de la désintermédiation. Là en l’occurrence, je peine à comprendre ce qui te choque dans le fait recourir à une prestation et de la revendre. Est-ce que tu y vois un problème d’éthique ? C’est la base du commerce. Son client a d’ailleurs peut-être même demandé des offres ailleurs. Si tu fais un peu de business :slight_smile: , tu as peut être toi même déjà revendu une prestation.

Et cette façon de parler au nom d’une communauté des GH comme si vous étiez tous unis par le sang est tellement drôle. J’espère qu’en bon communiste, vous partagez vos revenus à part égale.

Si tu te sens de faire un squeeze, tu es libre, mais si ça se trouve à la fin tu te rendras compte que la personne qui a posté le message est lui-même le client final. :joy::rofl::rofl:

Essaie de voir le côté bénéfique des intermédiaires et arrête ta chasse aux sorcières. Si tes affaires vont pas si bien ce n’est pas à cause d’eux, mais à cause de toi.


#11

Il me semble que travailler pour un intermédiaire n’est pas un problème. L’apporteur d’affaire fait son taff, sans lui pas de job. c’est un faux débat.

Le souci est plutôt la redistribution de la valeur. L’intermédiaire va chercher à augmenter sa marge en cherchant les meilleurs compétences au meilleurs coûts,ce que je peux comprendre mais qui ne va pas dans la logique d’un bon partenariat.

C’est au Growth Hackers de fixer des tarifs à la hauteur de leurs compétences et de la valeur apportée et c’est le rôle de l’apporteur d’être transparent sur sa mission. L’intermédiaire est libre d’accepter ou non après cela.


#12

@aldo Mon message était surtout une boutade gentiment taquine, je ne suis pas choqué par le principe de l intermédiation même si la logique du business est de remonter la chaine alimentaire.En revanche ta tirade essentialisante sur les gens qui postent ici prête a sourire.Personne ne parle au nom de personne sur ce forum, personne ne chasse les sorcières et personne n a parlé de communisme :smile:.Je crois que tu vois ce thread au travers d’un prisme déformant.Si tu vois des “rouges” partout c’est peut être que ta nourrice te chantait l’internationnale entre 2 biberons :smile:.Quant a mon business, tout va bien merci :wink:.


#13

C’est bon sur cette seule phrase, j’abdique :rofl::joy::joy:


#14

Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.