Récupérer les emails de contact des responsables SEO d'environ 500 sites


#1

Bonjour à tous,

Nous préparons la sortie d’un service innovant pour les e-commerçants et mon patron m’a confié son compte LinkedIn, qui jouit d’une certaine autorité (il connaît plein de gens dans ce milieu), en me demandant de contacter des personnes travaillant au sein des 500 plus gros sites e-commerce en France pour récupérer le nom de leur responsable SEO et, si possible, leur adresse e-mail. J’ai donc commencé à m’y atteler début décembre. Mais là, au bout de 6 semaines (j’étais en vacances entre Noël et Nouvel-An), je m’aperçois que je n’ai récupéré que 135 noms et adresses emails sur 500, c’est-à-dire que chaque contact m’a “coûté” environ 1h de travail. Pas très rentable, cette affaire !

Depuis la semaine dernière, je suis en train d’envoyer un second email, différent du premier, pour leur demander de m’indiquer au moins le numéro de téléphone de leur standard pour les services administratifs (et non le numéro de téléphone de leur service-client, qui est bien souvent le seul qui soit affiché sur leur site). Là encore, c’est quasiment chou blanc. C’est pénible et décourageant.

D’où ma question : comment procéderiez-vous si vous étiez à ma place, en sachant cela ?

J’envisageais une campagne d’appels téléphoniques mais je crains de me heurter au barrage du service-client de tous ces sites. Pour l’avoir fait à une autre occasion juste sur quelques sites, c’était horrible, entre ceux qui ne voulaient pas me communiquer l’information, ceux qui l’ignoraient et ceux qui se prenaient pour des acheteurs et qui me posaient des questions insensées alors qu’ils étaient juste là pour répondre aux questions des clients à la base… Bref, si vous avez des suggestions, je suis preneuse !


#2

hello

tu cherches à contacter des responsables SEO, right ?

proposes leur un backlink intéressant en échange d’un contact
Landing page => capture email => spot backlink :smiley:


#3

Salut,

Je te remercie pour ta réponse, qui m’a permis de réaliser que mon message n’était pas suffisamment clair. En fait, je cherche déjà à connaître le nom du responsable SEO de chaque site et son adresse e-mail. Ensuite, je doute que de proposer un backlink aux responsables SEO de cdiscount, de rueducommerce ou de la Fnac leur paraîtrait très sérieux.


#4

Hey, 1ere question, comment as tu identifié les “500 plus gros” ?
Pour les SEO je dirais spot du nom sur LinkedIn, contact sur Twitter. On y est tous ou presque.


#5

Salut @Sophinette,

Tu peux comme te l’a indiqué @Dubar relever les noms et prénoms des personnes sur LinkedIn dans un premier temps. Ensuite, tu peux les ajouter et si ils acceptent tu peux facilement extraire les données de tes contacts LinkedIn pour obtenir leurs adresses mails. Tu trouveras facilement sur le forum comment procéder pour extraire tes données.

Pour ceux qui n’accepteront pas ta demande d’ajout, tu as de nombreux outils te permettant de générer les mails d’une personne à partir du nom, prénom et entreprise : Hunter.io / Voilanorbert etc. (te référer sur le forum à la toolbox du growth hacker dans la partie “Email-generation”). La plupart des outils sont payants, mais te permettent quand même de faire un certain nombre de requêtes gratuitement chaque mois (100 requête/mois pour Hunter dans mes souvenirs).

Cette méthode n’est pas très automatisée, mais te permettra de remplir ton fichier !

J’espère avoir répondu à ta question ! A bientôt !


#6

On m’a fourni la liste. Je ne suis pas certaine que tous les responsables SEO de ces entreprises soient sur Twitter, y soient sous leur nom et en indiquant clairement leur entreprise. Enfin, pour pouvoir les contacter il faudrait que je les suive et plus difficile : que eux me suivent ! Tout ça pour récupérer leur adresse email en plus… J’ai peur que la démarche soit encore plus ardue que les demandes de contact que j’ai effectuées via LinkedIn.


#7

Merci Florent. Le premier problème c’est déjà de les identifier (donc de trouver leur nom). Ensuite, deuxième obstacle : les demandes de contact qui ne sont pas systématiquement acceptées. Et enfin, même lorsque les demandes de contact sont acceptées, on ne répond pas nécessairement à ma demande d’information. Peu le font, en fait. D’où ce score de ~150 contacts sur ~500 entreprises actuellement.


#8

Personnellement, je fais une réaction épidermique à toutes les demandes commerciales qui arrivent depuis linked in que je ne lis même pas. C’est pas loin d’être pareil par email.
Beaucoup de confrères (dont un de ceux que tu cites ^^) sont dans le même cas que moi (ceux que je connais en tout cas).
Je trouve que les techniques de “webmarketing” marchent assez mal sur les pros du web (ce qui ne donne pas de réponse à ton problème j’en suis conscient ^^). Passer par Twitter (ce qui se fait beaucoup maintenant pour des RP), et sans forcément par le MP, permet d’initier une relation plus naturelle, en tout cas tu auras un meilleur taux de réponse - même si effectivement tout le monde n’y est pas.

Les entreprises et les personnes que tu cibles croulent sous les mails commerciaux - et en général des règles sont données par les managers/responsables pour ne justement pas donner d’infos / y répondre / être dérangé - parfois tes interlocuteurs ne sont même pas sur le même site que les gens que tu cherchent et ne les connaissent donc pas. Moi je trouve que ton taux de réponse pas si loin des 1/3 est très bon vu la méthode employée, d’ou l’idée de te proposer autre chose comme approche.

Je pense que pour le phoning ce sera +/- pareil voir pire car les règles sont encore plus strictes.

Du reste, il faut un CA > à combien pour faire partie de 500 ? :slight_smile:


#9

J’ai bien conscience que la prospection commerciale ne soit pas chose facile, ni par LinkedIn, ni par email, ni en téléphonant. Mais il faut bien aller à la rencontre des clients potentiels et pour ça, utiliser tous les canaux pour en toucher un maximum.

Je n’ai aucune idée du CA que réalise le 500ème site.


#10

La mise en relation via Linkedin fonctionne assez bien …
Suffit de de chercher les entreprises en contact N1 ou N2
Et de demander une mise en relation avec la personne adhoc …

Une seconde approche consiste à taper dans les contacts de tes N1 actifs en SEO, pour joindre des N2
Ensuite, c’est essentiellement le pitch qui fait la différence …

Bref, je ne vois pas où est réellement le problème.

LJVD …


#11

C’est normal que tu ne voies pas où est le problème : tu n’as simplement pas bien compris le message initial :wink:


#12

Le seul soucis visible, c’est une heure passé par prospect …
on utilise un système de script maison, mais il existe des outils sur abonnement qui permettent d’automatiser la partie messagerie …


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr