Scraper adresses mail perso étudiants


#44

Sauf que si tu n’envoies pas avec ton vrai domaine, tu ne peux pas faire de paramétrage DKIM/SPF comme tu le souhaites. Du coup, tu fais ça avec une ip poubelle, qui sera repertoriée comme telle.

Crois-moi, envoyer des mails, c’est devenue une science. De l’alchimie. ça passe par pas mal de paramétrage et surtout, beaucoup de transparence :wink:

Même Sendinblue/Mailchimp/Mailjet (qui étaient les champions du On-Route-Tout-Gratuit-ou-Presque), ne se risquent plus désormais a envoyer des mails sur des bases obscures, ils ont compris que ça ne leur apportait que des merdes, et du coup, ils refusent beaucoup plus qu’avant.
Bon, leur refus est pas mal robotisé (genre, suppression automatique du compte si X% de NPAI sur une campagne), mais c’est déjà un indicateur de la frilosité des routeurs sur ces bases non-optin.


#45

Heu si… ;)[quote=“YannickC, post:44, topic:8905”]
Crois-moi, envoyer des mails, c’est devenue une science. De l’alchimie. ça passe par pas mal de paramétrage et surtout, beaucoup de transparence
[/quote]

Oui, clairement


#46

Ah, ok.
Je pensais que cela pouvait remonter beaucoup plus haut, par rapport à ce que tu disais.
Oui, c’est clair que ca flingue ton ndd.

Techniquement , si tu balances 500 mails sur hec.edu, qui va te repérer et demander ton blacklistage ?
Les serveurs d’HEC ? Les routeurs de mail ? Les étudiants ?


#47

Le serveur antispam d’HEC, qui remontera l’information aux autres Antispam du reseau, afin d’indiquer qu’ils t’ont blacklisté. Donc c’est un peu un effet domino.

Au delà de ça, tu pars d’une adresse ip/domaine à réputation zéro, t’envoies des mails sur des gens qui ne te connaissent pas, n’éspèrent pas avoir un taux de déliverabilité correct. Y’aura un gros effet passoire sur ta deliverabilité car tu es inconnu au bataillon et on ne te fait pas confiance.

Dis toi que l’emailing, c’est comme entrer en boite de nuit. Si le videur te connait pas, et que t’as pas l’air clean, il te laisse pas rentrer.
Il faut qu’il te vois venir souvent, qu’il ait eu des échos d’autres videurs qui t’ont déjà laissé entrer dans leur boite de nuit.
Alors si c’est un one shot, t’es personne. T’auras plus de chance d’envoyer des pigeons voyageurs :smiley:

J’exagère volontairement le trait, mais c’est surtout pour que vous compreniez que c’est malheureusement plus possible comme y’a 10-15 ans, d’envoyer des emails, qu’ils arrivent tous correctement, et que ça n’ait aucune incidence négative pour l’expéditeur.


#48

Sur ce sujet :

Je pense que tu y trouveras des trucs intéressants @jabric :slight_smile:


#49

Yes, je l’avais regardé il y a quelques mois.
Je la re-regarderai à l’occasion probablement…

J’ai bien compris les grands principes, les grands enjeux, mes questions portent maintenant sur des points plus spécifiques ou techniques que je ne connais pas :slight_smile:


#50

Si vous parlez Anglais, j’ai fait cet article là, qui explique simplement les bonnes pratiques.


#51

Get on whitelist

Concrètement, cela veut dire quoi ?
Que les destinataires nous ajoutent à leur carnet d’adresse ?
Qu’ils cliquent sur “afficher les images en provenance de xx” ?


#52

Ouais, c’est ça ! l’ajout au carnet d’adresse est une solution plutôt efficace pour être certain d’être en inbox :]


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr