A quand des cours de GH en business school ?


#1

Tout est dans le titre : A quand des cours de growth hacking dans les écoles de commerce française ou en université ??

J’ai rencontré des personnes fraîchement diplômées d’un Master en marketing qui n’avait jamais entendu parlé de GH… ça paraît complètement anachronique non ?

Les experts en GH, avez-vous déjà été approché par des équipes pédagogiques ?


#2

Hello @NoirCap,

C’est déjà le cas, notamment à sciencepo et audencia.


#3

En effet, ça bouge très vite de leur coté. J’ai récemment été contacté par plusieurs écoles qui s’intéressent au sujet, et ai donné un premier cours à l’Edhec dans le cadre de leur cursus Explora.

La discipline va sûrement se professionnaliser, mais pour le moment on lit vraiment tout et son contraire sur le sujet, ca n’aide pas…Même sur ce forum (pourtant spécialisé) nous n’avons pas tous lamême définition. Dans ces conditions, il est difficile pour les équipes pédagogiques de bien cerner ce dont il est question.

Autre raison: la légalité. Pour certains, la partie “hack” du growth hacking est la plus importante, quitte à largement dépasser la ligne blanche qui le sépare du spam. Scraper n’est pas interdit (sinon google serait mal !), automatiser non plus…Pour éviter l’amalgame, je préfère le terme de “growth marketing”, qui a le mérite de plus mettre l’accent sur la croissance.


#4

Bien résumé Brice.


#5

Et pourquoi que dans les business schools ?
Les écoles d’ingé aussi pourraient (devraient ?) proposer quelques cours de GH.


#6

Je pense que le sujet est en effet transverse. Le cloisonnement entre école d’ingé et de commerce est au XXIe siècle simplement une vaste connerie (les mots sont choisis)


#7

Merci. Tu l’as dit !


#8

A ce sujet, il existe déjà qqs écoles qui ont fait le chemin. Je pense notamment (mais pas exclusivement) à Telecom Paris, qui a un cursus management depuis longtemps, et ou les étudiants ingé + commerce travaillent régulièrement ensemble.


#9

Le MBAMCI de l’Institut Léonard De Vinci à Paris vient de l’intégrer dans son programme académique pour cette année. Un nouveau mindset à découvrir pour les étudiants. Ca arrive doucement !


#10

Etudiant à l’eemi, nous avons des cours sur le GH dans le cadre de notre cursus web-marketing et communication.


#11

Sur ce sujet, cet article décrit quelques belles initiatives: http://www.lemonde.fr/commerce-gestion/article/2015/11/10/les-nouvelles-facons-d-apprendre-et-d-entreprendre_4806723_4468252.html


#12

Hello à tous,

J’arrive un peu en décalé pour ma réponse, mais c’est également le cas pour l’école ITESCIA. En effet, ils ont lancé depuis l’année dernière des cours de Lean startup. Puis depuis cette année, je suis intervenante pour la partie stratégie digitale et growthhacking auprès de Master 1 et 2 (sous forme de workshops).

Un très bon moyen de sensibiliser ces ingénieurs à la réalité du monde de l’entreprise et également de développer de nouvelles méthodes de travail innovantes !

Voici l’article qui résume cette belle initiative : http://www.cci-paris-idf.fr/formation/actualites/actualites-des-ecoles-cci-paris-ile-de-france/lean-startup-itescia-forme-entrepreneurs-et-product-managers-de-demain-formation

Excellente journée à tous,

@bientôt

Chris


#13

Bonjour,

Aparté philosophique :
Du coup, quel intérêt pour une école de former au Growth Hacking qui par définition est une technique visant à réaliser des actions en décalage avec la norme pour surperformer ?
Si le Growth Hacking est réalisé par tout le monde alors le Growth Hacking devient juste du Webmarketing et devient une norme, non ?

De plus le temps de finir un cursus scolaire, les techniques apprises sont déjà obsolètes… Le Growth Hacking est selon moi le résultat d’une bonne maitrise du webmarketing associé à du bon sens et à un esprit perturbateur :wink:


#14

@valbou Je pense que le growthhacking est plus un état d’esprit qu’une liste de techniques spécifiques.
Pour ma part, mon envie de connaître de nouveaux hacks n’est pas inné. C’est en entendant parler d’actions archi connues de growthhacking à des meetups que j’ai commencé à m’y intéresser.


#15

Si on veut synthétiser le Growth Hacking c’est l’ensemble de l’expérience utilisateur de l’acquisition à la recommandation. De la traction à la viralité dans la produit, c’est un mindset mais aussi des connaissances transversales (design, marketing, dev).


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.
Follow @growthhackingfr