Acquisition B2C par mailing


#1

Bonjour à tous,

Je vous expose mon problème:
Notre Marketplace propose à des particuliers de financer la trésorerie de professionnels. Nous trouvons nos clients pro via emailing et cela marche plutôt bien. J’utilise la trame suivante:

Bonjour #prenom, #nom,
Je sais que vous rencontrez #problématique et justement c’est un problème que mon entreprise traite. Je vous propose que l’on en discute mercredi à 16h00 etc…

La grosse difficulté est de trouver des particuliers: légalement je n’ai pas le droit de démarcher des particuliers pour leur demander d’investir (code monétaire et financier). Ce que je souhaiterai faire, c’est utiliser ma base de mail avec toutes les entreprises individuelles (SASU, EIRL…) pour leur proposer un message assez flou qui me permettra d’avoir des rendez vous et de leur présenter ma solution (et surtout la partie réservé à l’investissement)

Je bug sur la forme du message… je peux pas leur demander d’investir: j’ai pas le droit… j’ai pensé à leur proposer de leur présenter mon entreprise… mais j’ai bien peur que cela n’intéresse personne…

Auriez vous une idée svp?

Par avance merci à tous


#2

Bonjour Djamel,

Et si, au lieu de présenter ton entreprise, tu présentes le concept ? par une simple phrase, qui reste comme tu le dit, assez “flou” pour faire croire à tes contacts que tu vas leur parler en tant qu’entreprise et non pas en tant que particulier.


#3

Bonjour Olivier,
Merci pour ta réponse !
Et oui pourquoi pas… avec une structure de message qui ressemblerait à cela :
Comme beaucoup d’entrepreneurs vous avez été confronté aux problématiques de trésorerie, soit parce qu’il y en a trop soit parce qu’il y en manque… notre solution etc… (à retravailler bien sur)

Ou tu pensais à autre chose?


#4

j’étais dans cette idée oui


#5

@Djamel tu es conscient que ce que tu souhaites faire est illégal, tu l’as même écris toi même. Et tu nous demandes comment contourner ceci. A part tendre le bâton pour te faire battre que cherches-tu ?

Si tu écris ton email différemment le fond reste le même, c’est donc illégal. :wink:

Pierre


#6

Bonjour @Pierre_A
Non non rassure toi, il n’y a rien d’illégal sur cette partie justement: je propose à des professionnels de leur présenter ma solution de gestion de trésorerie. On est très loin du “Souhaitez vous investir 1000 euros sur l’entreprise A”.
Ensuite si a titre perso la personne trouve ma solution sympa et souhaite l’utiliser tant mieux.

Après je peux me tromper, mais je crois justement qu’on est la pour essayer de trouver des astuces qui nous permettront d’arriver à faire tourner notre activité avec des moyens limités… Ou alors il faut tout de suite supprimer la partie scraping!

Mais sait on jamais… je vais quand même demander à mon avocate.

Djamel


#7

le scraping est autorisé…le cold email par contre :slight_smile:


#8

clair… et même le fait de sauvegarder la data…
Cold email pour les pro c’est interdit?


#9

a info, contact, marketing, direction, technique… c est autorisé
à pierre, paul, jacques…c est interdit


#10

ok merci pour l’info !


#11

maintenant, tu peux dormir…pas tranquille :slight_smile:


#12

Pourquoi? ma base n’est pas scrapé … elle est louée à un prestataire


#13

désolé Djamel, c’était de l’humour.
Je sais que l’humour passe mal à l’écrit, mais j’ai cette tendance


#14

Pas de soucis Alex… :smiley:
Mais pendant un moment vous êtes arrivé à me faire douter… j’ai commencé à baisser les stores de chez moi … Et j’ai même suspecté ma femme d’être un flic infiltré…


#15

:slight_smile:
A m’en parlez pas, hier j’ai été “agressé” par email par un quidam qui m’a menacé de RGPD et de CNIL
Il n’y a pas que sur la route qu’il y a des gilets jaunes :slight_smile:


#16

@Djamel la location de base de données email est interdit depuis plus de 10 ans. :slight_smile:
Depuis la mise en oeuvre du RGPD tu peux te prendre un belle amende. :wink:

Pierre


#17

ok
Merci pour l’information.
Donc manageo serait dans l’illégalité lorsqu’ils me vendent ce service?
Ca craint


#18

@Pierre_A la location de base de données n’a jamais été interdite. Pour avoir travailler dans le domaine et avec des agences réputés de location je peux te le confirmer.

Maintenant dans le cadre de la RGPD la location ou de la vente, cela est mieux encadrées :

S’agissant des données Third-Party, le RGPD considère deux responsables de leur traitement : l’entreprise qui met à disposition sa base et celle qui l’utilise. La première doit avoir informé des finalités de la collecte et de la « cession » à des tiers et doit permettre à la personne concernée de s’y opposer. La seconde entreprise doit informer les personnes, notamment quant à l’origine des données (article 14 du RGPD).


#19

@Olivier_Feldman bien fait en effet c’est possible. Je n’ai pas encore vu de prestataire qui ont des base de données vraiment clean de ce point de vue là.

3- La location de bases de données désormais mieux encadrée

S’agissant des données Third-Party, le RGPD considère deux responsables de leur traitement : l’entreprise qui met à disposition sa base et celle qui l’utilise. La première doit avoir informé des finalités de la collecte et de la « cession » à des tiers et doit permettre à la personne concernée de s’y opposer. La seconde entreprise doit informer les personnes, notamment quant à l’origine des données (article 14 du RGPD).

En matière de respect de la nouvelle réglementation avec les sous-traitants, il y a une obligation de formaliser contractuellement certaines obligations. Si le sous-traitant y manque, alors sa responsabilité pourra être engagée au regard de la réglementation sur la protection des données.

La règle à respecter est celle du droit d’opposition : dans ce cas de figure, l’utilisateur devra avoir coché une case explicitant qu’il accepte que ses données soient transférées à des sites partenaires.

Source : http://www.cabestan.com/adapter-vos-emails-marketing-a-nouvelle-reglementation-rgpd/

La phrase l’utilisateur devra avoir coché une case explicitant qu’il accepte que ses données soient transférées à des sites partenaires est essentielle.

Un cas illustré :

Le RGPD exige que les consommateurs soient clairement avisés chaque fois que leurs données personnelles seront utilisées, sans option pré-cochée ni obligation d’accepter les conditions contre l’accès à un produit ou un service.

A partir du 25 mai 2018, les utilisateurs devront cocher une case, s’ils le souhaitent, disant « Nous avons l’intention de vendre vos informations à des courtiers en données, si bien que d’autres sociétés pourront vous envoyer des offres spontanément et suivre vos mouvements en ligne . »[1] . Autant dire que très peu – voire pas – de personnes donneront leur accord afin que leurs données soient revendues à d’autres entreprises.

Il semblerait donc que la fin des données tierce partie en Europe soit annoncée. Pour rappel, les données tierce partie sont « des données de ciblage publicitaire ou marketing Internet qui sont fournies à l’annonceur par une société tierce autre que l’éditeur utilisé comme site support pour une campagne ».[2] La nécessité d’une audience primaire

Seules les listes 100% opt-in seront utilisables légalement : les entreprises pourront continuer à renforcer leur base de données avec des contacts issus d’opt-in partenaires, mais devront fournir la preuve que ces contacts ont bien coché la case prévues à cet effet.

Source : https://www.redsen-consulting.com/fr/inspired/compliance/rgpd-donnees-tierce-partie

Même une entreprise comme CocaCola ne peux pas partager les données d’une marque à une autre. Par exemple une données récupérer sur le site de Fanta ne peux pas être ré-utilisé par CocaCola.

@Olivier_Feldman si tu connais des prestataires qui sont clean sur le sujet RGPD (et qui sont OK pour se faire auditer) je suis prêt à échanger avec eux. Je n’en connait pas et pourtant c’est une bonne partie de mon quotidien. :slight_smile:

Au plaisir de continuer la discussion,
Pierre


#20

J’en connais en effet, avec qui j’ai ou je travaille actuellement, que je ne citerai pas ici. Mais qui ce sont mis en conformité du fait que leur cœur de métier et plus particulièrement le marketing est leur base de prospection.
Au plaisir d’échanger plus en privé sur le sujet


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.