Changement de naming - nom de domaine à racheter à hugedomains

Bonjour à tous, je cherche des avis sur l’opportunité bonne ou mauvaise de racheter un nom de domaine réservé par une boite americaine hugedomains.
Je bosse pour un site e-commerce dont souhaite changer le nom. L’agence qui nous accompagne nous a soumis un nom très sympa mais il s’avère que le ndd .com est déjà réservé par cette société qui a trusté des tonnes de ndd. Il se trouve que le nom est estampillé premium domaine du coup il monte à 5000 dollars.
Ca fait cher très cher et le prix malheureusement est monté car on a eu le malheur de venir tout à tour plusieurs fois sur l’url…Ma question est multiple au final
Peut-on avoir confiance sur le deal avec ce type ?
Existe-t-il une solution pour négocier, contester à tout hasard? Est-ce risqué selon vous sinon de partir avec toutes extensions possibles et imaginables sans le .com en espérant qu’il baisse un jour (je rêve je pense) …Je manque d’expérience sur le sujet.
J’ajoute que j’ai un doute sur l’historique de ce ndd (existance de ce site ). Dans archive web je trouve des screenshots très anciens de 2004. Peut être depuis tout ce temps, en « ndd parking ».

Hello, Hugedomains je ne connais pas mais regarde les avis sur google, si la société est un minimum sérieuse il ne devrait pas y avoir de soucis.

Pour le prix ça dépend, si le ndd est court et brandable, il sera rare et cher forcément. Mais c’est bien de jeter un coup d’oeil aux métrics seo : backlinks et autorité (sur majestic, ahrefs ou semrush). Tu as bien fait de regarder les archives, si tu vois que le ndd n’a pas été spamé ou utilisé pour des sites borderlines c’est déjà bon signe. En revanche, si il y a rien depuis 2004, c’est pas forcément intéressant niveau seo, à part pour l’ancienneté. Donc tout dépend du prix que vous êtes prêt à mettre et de l’importance que vous accordez à ce ndd. Sinon pour la négociation il ne faut pas hésiter, tu contactes la boîte au culot et tu donnes ton prix :wink:

Pour ce qui est de l’extension je pense que le .com n’est pas forcément indispensable, aujourd’hui on voit beaucoup de .co .org ou .net et ça change rien pour le seo. Si vous ne vendez qu’en France le .fr suffit aussi :+1:

1 J'aime

Bonjour @Damien.95,

Je pense aussi que tu peux avoir confiance dans la transaction. Il ne faut effectivement pas hésiter à négocier. Si le nom traine depuis longtemps, c’est qu’il a un défaut sur lequel tu dois jouer pour faire baisser le prix. Pour un .com, je demande à des américains ce qu’ils en pensent et souvent ça sonne pas top pour eux. Le seul site qui refuse toute négo à ma connaissance c’est brandbucket.

Concernant le prix et la pertinence de l’achat, si le nom te permet d’avoir un maximum de traffic direct alors je dirais qu’il ne faut pas trop hésiter. La création d’une marque est très importante en marketing et ça a un impact énorme en acquisition. Je suis d’accord en revanche sur le fait qu’un site national n’a pas besoin de .com et que d’autres extensions peuvent très bien faire l’affaire. Ca peut même être cool. Selon Google, ça ne fera effectivement aucune différence sur le SEO.

Pour résumer, je dirais qu’il faut lister tous les éléments qui valorisent et dévalorisent le ndd (historique, backlinks, sonorité,…) pour être certain de ton projet et faire une bonne négo (comme l’achat d’un appart). Mais pour moi, un bon ndd c’est un bon investissement.

1 J'aime

Merci pour ta réponse détaillée Fabien.

Ok merci pour ces précisions @Charlo effectivement je n’ai pas fait de test majestic Je note un trust flow de 4. En regardant sur semrush, je vois 72 backlinks quasi tous en nofollow. Ils viennent en très grande partie d’un site elakiri . On dirait que ce sont des liens de retargeting ou quelque chose du genre.
Le ndd semble vierge de toute exploitation.
en fait on lui accorde juste une importance car le nom pour la marque du site que l’agence propose est top et répond à l’internationalisation souhaitée du site.

Je réagis quand même sur un point en quoi le .com ne sonne pas top pour américain.Ton avis m’intéresse.
En fait le fait d’avoir le .Com est aussi pour protéger la marque de quelqu’un qui viendrait acheter le .com alors que nous aurions toutes les autres extensions voir plus. Cela reste délicat de ne pas tout verrouiller.
Pour le .com ca reste quand même souvent l’extension privilégiée , la plupart des sites de service/ e-commerce/ pure players l’utilisent en ndd principal avec des alias du .fr vers le .Com
cf (je cite au hasard des sites qui viennent en tête : qonto / alan / stripe / klaxit/welcometothejungle /spartoo etc
un contre exemple https://www.blablacar.fr/

Je me suis mal exprimé.

Je veux dire que le nom de marque en lui-même sonne parfois mal pour les Anglo-saxons alors que pour les francophones il n’y a pas de problème. Si c’est le cas, alors le .com est inutile.

J’avais eu le cas avec Greenkub par exemple. Le nom est parfait en France, mais pour un américain ça n’a aucun sens et ça sonne mal (entendre « GreenKeub »). Du coup j’avais négocié greenkub.com pour le sport, car je savais que c’était invendable auprès d’un américain. Je ne l’ai finalement pas acheté, car, selon moi, si cette entreprise veut aller sur le marché américain, elle doit changer de nom (au moins son orthographe).

Un .com c’est toujours un avantage pour le marché américain. À condition que le nom de marque sonne bien pour un anglo-saxon donc.

Mon nom de marque actuel (Spendways.com) n’est pas parfait, mais il ne pose aucun souci en Amérique du Nord et les gens s’en rappellent bien (français ou anglo-saxons). Vu que j’avais ces prérequis le .com était pertinent dans mon cas.

Pour la partie SEO, au vu de ce que tu dis tu partiras de 0 voir de plus loin, car relancer un domaine inerte depuis aussi longtemps c’est du travail. Mais ça se fait. Je suis d’accord avec toi pour dire que le nom de marque pèse plus dans la balance que la puissance SEO.

1 J'aime