Cold Mailing challenge


#1

Hello à tous,

Petit intro :

  1. Ici, j’aimerais ne pas traiter de l’acquisition, de la conversion après que les leads sont arrivés sur le site, de toute la suite du process. (En gros je sais que ça ne sert à rien de faire venir des gens dans un panier percé.)
  2. Idem, je me suis tapé toute la legislation concernant le cold emailing, donc pas la peine d’y revenir, on sait où on en est (et c’est vilain, croyez moi :wink: )
  3. J’ai suivi le seminaire de linklead sur le cold emailing bien sympa d’ailleurs !
  4. J’ai suivi une formation IKO System qui traitait des best pratices concernant les cold mails, selon pas mal de stats.

Grosso modo, voila mon enjeu : j’ai une base de 300k leads qualifiés que je m’aprête à shooter.

J’ai établi une sorte de plan de bataille pour le faire de la meilleure des manières et j’aimerais avoir votre avis et vos reco et savoir si je ne suis pas totalement en train de me planter ! ^^
On peut aussi en profiter pour faire de ce topic une sorte de regroupement des best practices.

Voila comment j’envisage la chose :

Je bosse depuis une adresse déjà chaude, donc 1000 mails par jour, ça ne devrait pas être un problème. (Je suis sûr anyleads pour gérer mes workflow par ailleurs).
Je compte shooter le mardi mercredi jeudi 500 nouvelles adresses. et gérer 500 relances / mardi mercredi jeudi.

Plus et mon collègue qui fait les calls de suivi tombera en burnout, moins et ça prendra 6 mois lol.

Ensuite, concernant l’objet : quelque chose de catchy mais pas putaclicl (vous pensez que le maintenant classique "RDV maboite <> RDV " c’est moyen ? Ethiquement parlant ?)

Aussi, j’ai bien envie de mettre un texte en blanc sur blanc au tout début du mail pour que ça apparaisse dans le preview du mail.

Dans le contenu, j’ai classé ma BDD en fonction des catégories de métiers et je souhaite faire un mail court avec une présentation en une phrase de rappel de contexte, une phrase de presentation de notre solution, une proposition de RDV informel (café / call de 10 minutes) et enfin lien qui redirige vers du contenu adapté au lead. (genre s’il est médecin, un truc qui parle de la santé en lien avec notre activité.)

J’ai préparé 7 relances (statistiquement, un mail froid est ouvert au bout du 7ème…) A voir si c’est pas too too toooooo much … ?

Voila voila, si vous avez des questions, n’hésitez pas.
J’imagine que vous vous demandez l’origine de la BDD. C’est seulement le resultat d’heures de scrapping. =)

Belle journée ! I am dispo for questions ! :wink:
PE


Quelle solution pour du shoot opt-out en masse ?
#2

Hi @Piieerreem,

J’ai pas compris.

toooo much oui :wink:


Sinon quelle est ta question ?


#3

Sorry Camille, je me suis peu être un peu eparpillé.

“Aussi, j’ai bien envie de mettre un texte en blanc sur blanc au tout début du mail pour que ça apparaisse dans le preview du mail.”
=> En gros travailler le preview du mail qui s’affiche à côté de l’objet. faire un truc genre “Je me permets de revenir vers vous concernant le rdv que nous nous sommes fixés” => stress d’avoir manqué un rdv => ouverture du mail.

En gros : ma question c’est : comment avoir le meilleur reach sur le cold mailing que je m’aprête à shooter sur ma base de 300k leads et est ce que ce que je décris, c’est pourri ou ça va ?


#4

Ça dépend, si par reach tu entends délivrabilité, taux d’ouverture ou taux de clic.

Le principal c’est d’avoir des emails très ciblés, que ton titre soit bon pour avoir de l’ouverture, ainsi que ton message pour avoir un bon taux de clic, tout en ayant un taux de mise spam faible.

Donc sur 300K ça va être compliqué d’avoir des bonnes stats, et si tu envoies avec un gmail tu ne tiendras pas longtemps, surtout à 7 relances.

Y’a théorie et pratique, et clairement ceux qui vendent des outils, iko, linklead, anyleads, il font rêver sur la théorie, la pratique, c’est autre chose.

Le nombre de personne que j’ai vu avec des plans de bataille, et revenir le lendemain blacklisté :wink:

Mon conseil, c’est de ne pas t’enflammer sur des chiffres énormes (300K), mais de commencer doucement, d’affiner chaque jour. De stopper pendant un moment. De retravailler ton email etc…bref de pratiquer plutôt que d’accumuler de la théorie en essayant de cocher les cases.


#5

Merci Camille, c’est exactement ce que je pense aussi.
Doucement, surement, en adaptant toujours =)

Bon, plus qu’à le faire comprendre aux autorités :wink:


#6

Ce que j’avais vu ce n’est pas qu’un email était OUVERT au bout du 7ème contact, mais qu’il y avait un regain de RÉACTION au bout de 6, 7, 8 relances.
En gros, un pic de clics au début (les gens immédiatement intéressés), puis une chute, puis un pic de clic à nouveau (quand les plus endurcis finissent par s’intéresser au sujet).

Ca se teste, mais en même temps j’en vois de plus en plus le faire, et je vois de plus en plus de gens que cela énerve.
Après, si c’est fait avec humour et esprit… :wink:


#7

Ma petite pierre à l’édifice :
1 - il y a des secteurs entiers (économiques) qui n’ont pas encore connaissance de ces types de pratique et donc des personnes qui croient encore recevoir un vrai email personnalisé. Donc je pense que cela marche toujours.
2 - sans boucle de test, il est impossible de savoir ce qui marche. Même si bcp de fournisseurs de solution d’email automation sortent des stats et bonnes pratiques. ptt bach, mesure, réorientation, retest, etc.
3 - la vraie seule règle (au delà des questions techniques de reglage serveur, etc.) est la pertinence du message / cible ET la pertinence des relances versus toujours le type de cible.

note : J’ai vu des “spécialistes” qui proposent d’envoyer une image de petit chat implorant une réponse avec ses grands yeux à l’email 4 (ou 5) du processus…no comment (c’est même grave je trouve)…

quid aussi de la proposition de valeur derrière la demande de rdv, éventuellement des contenus liés ou du site internet relative à l’offre, etc.

Forcer l’ouverture d’un email sur un mensonge (ie “rdv” dans la preview alors qu’il n’y en a pas) entraine directement une déception…donc une méfiance, etc. il faut que la propo de valeur soit béton ensuite pour remonter la pente. un vrai risque

Suis preneur des premiers résultats que tu auras @Piieerreem


#8

Si je peux te donner des conseils sur le cold emailing. L’emailing one to one façon texte, marche encore beaucoup.

Exemple, faire un email avec Bonjour Monsieur, voilà j’ai vu que vous aviez tel site et bah voilà ça tombe bien, j’ai peut etre un truc pour voir, ça s’appelle blablabla et ça serait cool que vous jetiez un oeil.

En mail deux, tu fais un RE;sujet et tu dis “je n’ai pas eu de retour à mon mail, vous avez un jeté un oeil ?”

Je peux te dire que tu n’es pas obligé d’aller jusqu’au 7eme :slight_smile:


#9

Effectivement, tout dépend de la rédaction du message en vrai .

Audience limité et ciblé + Bonne séquence de message = :rocket:


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.