Délivrabilité - Gsuite IP adresse listée sur SORBS

Hello les Growth,

Je viens vers vous pour savoir si vous aviez déjà croisé cette petite joyeuseté :thinking: :

J’ai set up un compte Gsuite pour un client pour faire du cold mailing ( Cible acheteur industriel ).

Set up fini je regarde la santé de notre IP d’envois et je vois qu’elle est listée en blacklist sur SORBS

En regardant rapidement sur SORBS je vois que l’IP a été report dans le passé en tant que SPAM et qu’a priori ca continu ( Je ne savais pas que google attribuait des IP partagées )

Impossible à délister manuellement. Problème connu chez google dont la réponse est : « de temps en temps on demande à être délister mais ce n’est pas de notre ressort » :sweat_smile:

J’espérais que le problème passe avec le roulement d’IP du coté de google mais non.

Je sais que les serveurs de réception utilisent ces listes à titre de guidelines, mais dans mon cas ma délivrabilité est vraiment pas folle.

Je cible de très grosse boite ( 10k + ) dans l’industrie auto.

  • En checkant manuellement la délivrabilité je suis Ok
  • Sur le spamTest de Mailreach également ( Merci d’ailleurs @Neimad pour l’outil et le contenu partagé ici )
  • Sur d’autres spam check moins pertinent pareil.
  • Réputation du domaine Ok

Questions :

Avez vous déjà croisé ce problème ? C’est supposé être récurrent chez les utilisateurs de Gsuite, ou j’ai juste tiré la mauvaise carte :thinking:

Pensez vous que ca soit la nature de ma cible qui impact ma délivrabilité ? ( Très grosse boite dans l’auto avec des filtre antispam assez poussé )

Merci et bonne journée !

1 « J'aime »

Salut,

A mon avis, ton souci de délivrabilité ne vient pas de SORBS ou d’une blacklist en général.

Plusieurs points :

  • Tu shootes de G Suite, c’est le meilleur provider niveau délivrabilité, il n’y a pas mieux.

  • Une énorme partie des IPs de Google sont blacklistées et malgré ça, G Suite reste #1 en délivrabilité.

  • Les IPs de Gmail changent tout le temps. Aujourd’hui à 10h t’envoies un mail avec une IP X, demain avec une IP Y, donc ça ne sert à rien de s’emmerder à analyser les IPs.

  • 99% des blacklists sont ignorées par Google et Microsoft pour évaluer ta réputation. Ils prennent majoritairement en compte le comportement de leurs users vis à vis de tes mails. Donc l’impact des blacklists sur la délivrabilité est globalement sur évalué.

  • Après, le fait d’être dans certaines blacklists peut refléter le fait d’avoir des très mauvaises pratiques qui, quoi qu’il arrive, génèrent une réputation de merde côté Google / Microsoft. Mais c’est rarement à cause uniquement d’une blacklist que t’arrives en spam.

Questions / Pistes :

  1. Déjà, qu’est-ce qui te fait dire que ta délivrabilité est mauvaise / que tu arrives en spam ? Car d’après ce que tu dis, tu es « OK » sur tes tests. Si tu veux, partage ici un rapport du spam test de MailReach et je check.

  2. Utilises-tu un warmer ? Car si oui, tu vois ou tes emails de warming atterrissent. Et ça, c’est le meilleur moyen de connaitre et mesurer ta réputation (j’ai pas dit délivrabilité, je dis bien réputation). Et idéalement, que tu puisses voir ou tes emails de warming atterrissent sur Google VS Microsoft. Aucun warmer ne le fait sauf MailReach pour le coup :slight_smile:

  3. Si ta réputation est bonne et que tu arrives en spam alors c’est soit ton contenu (liens, mots, tracking, images), soit le tool utilisé pour shooter mais dans ton cas j’imagine que ça shoote via l’API Gmail et donc via les IPs de Google.

  4. Si tu n’arrives pas en spam mais que tu as des taux d’ouvertures super bas, alors c’est soit ta base de contacts qui est pas à jour / invalide / pleine de ghosts, soit en effet ta cible qui est potentiellement blindée de surcouches / sécurités qui bloquent tes mails (et oui c’est souvent le cas dans le CAC40). Après y’a évidemment l’objet de mail qui joue mais de ce que tu dis je pense pas.

Tiens nous au courant.

1 « J'aime »