Difficulté Startup VS e-commerce ?


#1

Bonjour,

Je suis e-commercant. Avant ça j’ai essayé comme beaucoup de développer différentes startup proposant différents types de prestations de service (notamment beaucoup de marketplaces)
Je suis aujourd’hui “gérant” de ma petite boutique en ligne et je commercialise des objets en bois.

Par contre j’ai une question en tête depuis quelques temps et j’aimerai connaître votre avis :
Sachant que la chose la plus difficile quand on monte une boite, c’est de trouver ses clients.
Et, sachant aussi que des sites comme Amazon, Ebay, PriceMinister, Cdiscount, Leboncoin, (etc) vous proposent justement de vendre vos produits sur leur marketplace regroupant des millions d’acheteurs potentiels.

Comment se fait-il que la plupart des entrepreneurs poursuivent le développement de leur startup pourtant si difficile à lancer comparée à une boutique sur Amazon ?

Voila, j’espère ne pas avoir choqué l’opinion publique.
Mais j’ai du mal à comprendre, (dans la mesure où le salaire est l’objectif premier de la création d’une startup), que les entrepreneurs acceptent d’attendre des mois voir des années avant de drainer un trafic suffisant pour en vivre.

Merci à ceux qui donneront leur avis ! :slight_smile:


#2

Hello,
Je pense que le premier problème c’est la définition d’une startup. C’est devenu tellement sexy “de créer sa startup” qu’on emploi ce mot pour tout et n’importe quoi. Il y’a tellement de market place qui se définissent comme startup alors que non.
Je pense que les market places qui vendent des produits peuvent utiliser Amazon cdiscount darty etc… mais pour les autres startups ca me semble complique (tu vois airbnb, blablacar, lemonpay etc… sur amazon ?).
Ensuite je pense vraiment que l’objectif quand tu crées une startup (et c’est souvent mal compris et difficile à comprendre) c’est l’envie de changer radicalement les choses pas juste de se verser un salaire. À partir du moment où on a une vraie volonté de changer les choses le salaire n’est pas l’objectif mais un bonus (meme si l’argent c’est important) et on est prêt à plus de sacrifices. Pour moi vendre des produits en ligne ce n’est et ce ne sera jamais une startup (sauf si la startup fabrique elle meme ces produits et qu’ils sont innonvants ou qu’elle a créer quelque chose qui change (nouveau pb de définition de l’innovation))


#3

Hello @boristchangang merci de ton retour !

Effectivement je pense qu’il y a un effet de “mode” derrière le mouvement startup auquel un paquet d’entrepreneurs souhaitent s’identifier. (l’effet swag) :smile:

Je ne suis pas forcément d’accord. Je pense que chaque startup à sa marketplace. Bien sur qu’Airbnb ne pourrait jamais proposer ses offres sur Amazon, mais elle l’a fait sur Craigslist, qui est aussi une marketplace.

Encore d’accord avec toi, mais ces entrepreneurs ont eux aussi besoin de payer un loyer, des charges, etc. Tous les startuppers ne sont pas des ados ou étudiants vivant chez leurs parents, enfin j’espère pas :smile:

Donc pour résumer tu dirai que ces entrepreneurs poursuivent leur aventure contre vents et marées par simple conviction ? Je trouve ça vraiment courageux.

Par contre quand on regarde de plus près, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de startup dont le service est destiné aux grands groupes. Je pense notamment aux startup tech, aux applis de coworking, travail partagé, etc.
Là l’intérêt est (j’imagine) de revendre cette appli à une grande entreprise. On est loin du " Make the world a better place" non ?

En tout cas merci d’avoir donné ton avis, j’y vois déjà un peu plus clair !
Bon dimanche :slight_smile:


#4

Je pense qu’une startup grandit forcément sur le dos de quelqu’un d’autre. Il y aura toujours un site ou une app qu’on aura scrappé par exemple.
Je pense que ceux qui sont focalisés sur l’argent dans la majorité des cas vont transformer leurs boites en TPE / PME et si on regarde les plus gros succès ce sont des gens qui ont réussi (je pense parce) parce qu’ils ont reglé ce besoin d’argent (se nourrir, de déplacer, se soigner) et ont pu se concentrer sur leur startup et non pas sur comment gagner de l’argent pour vivre. Surtout que rare sont les startup qui peuvent dégager du cash en en ayant une croissance “maximale”. Apres je suis d’accord qu’il faut payer les factures à la fin du mois mais je pense qu’il est difficile de créer une startup principalement pour l’argent (mais on s’éloigne du sujet je pense. Désolé c’est juste que c’est un sujet qui me tient à cœur).
Et pour revenir à ce que tu disais, la première technique en growth c’est souvent de trouver où sont ses clients et essayer de les toucher avec le plus petit budget possible (pas beaucoup de budget au départ) donc si tu trouves des startups qui auraient pu vendre leurs produits plus rapidement peut être elles n’ont juste pas identifié ce canal (ca peut être une erreur).


#5

Oui je vois que ce sujet te passionne !

Je pense en effet qu’on s’éloigne un peu du sujet, désolé :smile:
Sujet qui était
"Pourquoi les entrepreneurs gardent coute que coute leur startup alors qu’ils pourraient très bien gagner leur vie avec amazon ?"

Ta réponse est très claire : Parce qu’ils sont animés d’une passion/mission/vision.

Je suis d’accord, si on enlève ceux qui créent un service destiné aux grandes entreprises. Car j’aurai du mal à croire qu’ils se soucient d’optimiser les sessions de brainstorming chez Orange. :joy:


#6

Je peux témoigner pour ma part.
Je vends un produit de niche via du seo. Pourquoi pas via une marketplace ? Parce que mes potentiels clients trouveraient le même moins cher et donc n’achèteraient pas le mien :smiley:
Je précise que mes clients ont plus de 50 ans, et donc ont gardé le réflexe google pour acheter, Pour eux amazon c’est trop moderne ^^


#7

Penser que l’on peut se développer à travers des marketplace tient de l’utopie…Comment créer et développer une marque-au sens propre- à travers uniquement Internet ? J prends un exemple : je veux développer ma gamme d’écouteurs bluetooth mais on ne la trouve que sur amazon ou leboncoin…Comment ma marque va être perçu par les visiteurs de ces sites ? Comme une marque au rabais POINT ! Le contact direct…y’a rien de mieux


#8

@Happy_Stephane C’est une réponse très directe et l’argument est juste excellent :joy:
Merci de ton retour en tout cas !

@Evan17 Effectivement la création d’une marque ou d’un univers est impossible sur les marketplaces mais rien n’empêche de créer son univers en parallèle. C’est d’ailleurs ce que je fais : je suis sur amazon pour générer des ventes et j’ai mon site web et page facebook pour le côté “Storytelling”

A noter que beaucoup d’acheteurs voient mon produit sur amazon et me contactent sur mon site web. Les choses évoluent, les internautes aussi, aujourd’hui ils sont capable de copier coller le nom/la marque du produit dans google et ainsi tomber sur le site officiel. Pour moi la visibilité d’une marketplace dépasse de loin la visibilité d’un startupper qui débute, même s’il a d’excellentes notions en Growth hacking…

Mais encore une fois ça dépend du produit, et de la vision de son inventeur.

Merci à tous pour vos retours.
J’en conclu donc qu’il est question de vision de l’entrepreneur, qui n’est pas forcément en adéquation avec celle des marketplaces.


#9

Très bonne question , j’ai moi même tenu des boutique e commerce et fondé des startup.

Voici la différence selon moi :

Tout d’abord une startup comme son nom l’indique est une entreprise qui grandit vite , très vite même .
Alors que une entreprise classique à besoins de suivre plusieurs cycle :
Implantation sur le marché : plus au moins 3 ans
Coucou on est là !
Pénétration: de 3 à 7 ans
On est là on a compris ce que nos clients veulent , on les connais bien et on a du coup diversifier nos offres '
Stabilisation et création de valeur : de 7 à 10 ans
On connaît tellement bien notre marche qu’on a réussi à augmenter nos marges…

Ensuite il y a deux différences fondamentale.
La startup se fait financer le temps d’être rentable car elle sait que elle va atteindre rapidement cette phase de rentabilité. T’en fait pas pour eux en général les mecs ont leur salaire etc…

La société classique va justement prendre le temps de progresser en fonction de ça rentabilité etc…

Ensuite un e-commerce peut très bien avoir le schéma d’une startup ou bien une forme de société dite classique .

Ça dépend de ce que tu vend , la valeur ajoutée que tu apporte etc…

Un exemple de startup qui a bien réussi en e commerce c’est pixter par exemple .

Une société " classique" en e-commerce tu à la redoute .
D’ailleurs ces derniers ont réussi leur transformation et fait figure de bonne exemple .

Aussi la différence entre eux c’est que la startup à des gens qui ont la capacité de s’adapter rapidement au changement et doivent relever le défi de ce faire connaître très rapidement .

Une société dite classique peut aussi en avoir besoins, mais n’ont peut être pas l’objectif ou bien les finances pour avoir de tel compétences .

Quant aux marketplace ce ne sont ni plus ni moins que des revendeurs . Si ton/tes produits font la différence sur le marché, c’est eux qui vont venir te chercher .
Si tu vend des objets que tout le monde vends c’est clair qu’il faudra jouer d’ingéniosité pour être différent et sortir la tête de l’eau .


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr