eMailing B2C

Bonjour à toute la communauté,
Petit sujet ô combien périlleux, mais je suis curieuse et je tente quand même ma chance après la lecture de tous les threads sur le sujet !
Voila : je souhaite lancer en France une activité B2C dans l’automobile (sur un business model qui n’existe pas ici). J’ai encore accès via mon ancienne activité à une grande base de données mail (assez propre car intéressée par un changement de voiture), mais qui n’est donc PAS opt-in pour mon activité, et que je n’ai donc PAS le droit légalement d’utiliser. Voila voila c’est dit :innocent:. Plusieurs questions donc :slight_smile: :

    1. Quels sont mes risques réels de les solliciter par mail ? Je veux dire je sais bien que 1. cette base ne m’appartient pas et 2.la RGPD n’autorise pas le coldmail B2C. Mais si je mets bien un lien de désinscription, écris un message propre et non agressif, et surtout ne fait qu’un UNIQUE mail d’information avec un lien vers mon site (pas de repasse par exemple, pas d’autre sollicitation ), est-ce vraiment si risqué ?
  • 1 bis : ou dois-je envoyer par exemple un mail de type newsletter pour éviter d’être dans une approche commerciale trop agressive et éviter le spam ?
    1. Mon NDD est en .com, j’ai créé des noms de domaines alias (en .co, en .eu…) mais des adresses spécifiques. Je compte les faire chauffer avec Mailreach par exemple. J’ai en tête de faire partir 100 mails max / jour depuis chaque adresse, via Emelia. Tout bon, qu’en pensez vous ?
    1. Dans chaque mail, je ne pense pas mettre un lien vers mon site mais plutôt vers le .fr, .eu… en faisant une redirection (301?) de ce site vers mon NDD principal. Ou est ce que ça peut être risqué ?
    1. J’ai lu de ci de là sur le forum certains qui évoquaient ce sujet (et parlaient d’un d’un black hat ou je ne sais quoi) … je sais que le sujet est un peu chaud, n’hésitez pas à me contacter en MP :wink:
      Merci beaucoup, ça m’empêche un peu de dormir ce sujet !!
1 « J'aime »

Je ne suis pas juriste, et avec tes infos données, le problème de réutiliser une base de donnes comme ca, c’est que c’est possible de se faire griller et avoir des poursuites (merci gdpr)

Par exemple :

  • une des personnes dans cette liste a créé un email dédie et l’a utilisé que dans le cadre de ton ancienne boite. du coup, s’il recoit un autre email pas de cette boite, ca peut poser problème
  • une des personne de cette liste recoit l’email, a de bon rapport avec d’autres employés de ton ancienne boite, leur FW ton email, et tu es grille.

Quelques conseils :

  • utilise ces emails pour faire des pub cible ou lookalike (fb ou autre) avec comme source ces @
  • utilise un outil qui permet de trouver une fiche linkedin a parti d’un email (derrick app le faisait il me semble). Si tu as une réponse, tu peux soit contacter via linkedin, soit le mettre dans une nouvelle database « clean ». Du coup, si l’un de ces contacts de cette database clean pose problème, tu pourras dire que tu as trouve son email via linkedin.

Pour répondre a tes autres questions, cela dépend de combien d’emails on parle.
Je vois que bcp sur le forum se prenne la tête avec le warmup & co pour envoyer une petite centaine d’emails.

5 « J'aime »

Hello
1er risque : sera que tu seras signalé en SPAM en masse et du coup ton NDDsera cramé (donc a ne pas faire avec le principal)
2e risque : Dans la liste quelqu’un te « balance » au vrai propriétaire de ta liste (si ce n’est pas toi le proprio)
Ensuite oui ce n’est pas légal, mais tu peux envoyer un email en parlant de ton nouveau concept et mettre un lien (Double OPtin formulaire) pour demander aux contacts s’ils veulent bien suivre ta newsletter ou infos de ta nouvelle idée, tu dois les transformer.

1 « J'aime »

Tout dépend du volume.
Mais aussi de ton approche commercial.
En btB rien de plus simple, il suffit que ton audience soit ta cible pour les bombarder d’email.

En btc faut être plus malin.
Un exemple de stratégie que j’avais fait =>
Je scrape les followers de concurrents sur insta/linkedin, je récupère des webmails visible.
Et je balance un message en mode, j’ai vu que tu suivez tel compte sur insta/linkedin, je me permets de t’envoyer ce message pour te parler de mon projet similaire.
Pas du direct frontal, genre achète mon produit. Plus fourbe.

Mais il doit y avoir pleins de stratégies différentes en fonction du business.

Je dis pas que c’est RGPD, mais j’ai pas été embété.
Après, je sais plus qui disait ça. Mais la RGPD en France ils sont 4 peknos, ils vont pas faire chier les petits. Tant que tu envois pas 1 millions emails par semaine sur seulement des webmails, t’as de la marge.

2 « J'aime »

Merci beaucoup pour ces conseils ! Je ne connaissais pas Derrick app, j’ai essayé mais sauf erreur cela ne marche pas depuis un mail ;(. Est ce que quelqu’un sur la communauté connaît un autre outil qui pourrait faire cela?

les dev de derrick sont sur le forum.
regarde la video : https://derrick-app.com/data-enrichment/find-linkedin-profile-url-by-lead-email

1 « J'aime »

Bonjour @lepaon

Tu es donc en train de demander si c’est une bonne idée de faire un vol.
La réponse c’est illégal.

Ma suggestion est donc de ne PAS faire cela.
Pierre

3 « J'aime »

Il y a plusieurs points dans ta demande.

Tu indiques que tu as en ta possession une base de données personnelle que tu as « récupérée » de ton ancien employeur (si j’ai bien compris).
Cela t’expose à des poursuites de la part de ton ancien employeur et du pénal.
De plus ce n’est pas « fair »

En général, les entreprises mettent des adresses « email honeypot » qui arrivent directement chez un huissier. J’ai déjà vu le cas dans une entreprise où il y a eu présentation par huissier et poursuite. Pour l’identification sur une seule adresse cela a coûté plus d’une dizaine d’euros de préjudices (plus avocat…) à l’entreprise.

La prospection en B2C est totalement interdite sans opt’in et même si tu mets un lien de désincription cela ne change rien. Les gens sont de plus en plus « rageux » sur ce sujet en B2C.
Donc plusieurs personnes vont te mettre en Spam, Plainte email ce qui va rapidement dégrader la réputation de domaine.
Et si la CNIL revient vers toi, tu devras aussi régler quelques amendes (et toutes les « astuces » que tu évoques, ne les empêcheront pas de t’identifier personnellement)

Bref, en B2C ce n’est pas une bonne approche de faire du cold-email/emailing.

Il y a d’autres approches de GH vraiment plus sympa à mettre en place en B2C et bien moins risqués, plutôt que faire une usine à gaz.
(-> Facebook Ad’s, TikTok, Vidéo, s’inspirer de stratégie Mkt de Dropshiping…)

PS Growth Hacking ne veut pas dire Hacker :heart:

6 « J'aime »

:wave: Salut,

Combien de leads tu as dans ta base de données à ce jour ?

En ce qui concerne ton approche marketing, je la trouve un peu risquée. Je te conseille plutôt de créer une offre marketing à travers du contenu, comme par exemple une checklist automobile téléchargeable gratuitement. C’est le genre de chose qui attire l’attention et qui peut te permettre de récupérer un grand nombre d’adresses e-mail grâce à une petite campagne publicitaire sur Facebook.

Si tu veux économiser sur ton budget marketing, je te conseille d’explorer les groupes privés sur Facebook dans ton secteur cible. Partager du contenu marketing de qualité peut t’aider à attirer rapidement de nouveaux prospects.

Et si tu as besoin d’inspiration, jette un coup d’œil à nos contenus sur Dataonline.fr.
Il y a pas mal de conseils pour t’aider sur ton acquisition commerciale.

2 « J'aime »

Merci beaucoup pour tous vos retours ! J’abandonne cette idée pour me concentrer sur toutes les pistes que vous m’avez fournies :wink: