Envoyer un e-mail commercial sans autorisation : Quels risques ?


#1

Bonjour à tous,

Je me permets de poster un petit message sur le forum car dans le cas de ma création de société je suis à la recherche de réponses à mes questions.

Je suis en mesure de me constituer une liste d’adresses mails très ciblées de prospects. Bien entendu cette liste sera constituée de manière manuelle sans l’autorisation de contact des intéressés. Ma question : Est-il légale de contacter des personnes de manière spontanée pour lui faire part de son projet ? A quel moment cela est-il considéré comme du spam ? Que risque-t-on pour l’utilisation de ce genre de méthode ?

En vous remerciant par avance pour votre aide,

Boliat


#2

Hello,

Au niveau de la loi, voilà ce qui est dit : https://fr.sendinblue.com/blog/rgpd-consequences-emailing/

Dans la pratique, c’est un peu différent.

Ce qui est important c’est plutôt que si tu essaies d’envoyer 10.000 mails d’un coup sur des adresses opt-out, tu risques d’avoir du mal à arriver en boîte de réception et tu vas être considéré rapidement comme un spammer. Si tu veux pas être blacklisté après ton 1er envoi il faut que tu y ailles doucement.

Je te conseille de partir sur quelque chose du genre de YAMM au début (https://yet-another-mail-merge.com/) ou tu fais partir une cinquantaine de mails par jour. Tu peux te faire deux adresses mails et en faire partir une 100aine par jours.

L’avantage de YAMM c’est que les mails donnent l’impression d’avoir été écrit directement à la personne vu qu’ils partent d’une boîte “perso”.

Avec le petit volume quotidien ca te permet de tester ton message et de l’affiner rapidement. 1ère semaine tu testes le même mail avec deux objets différents (objet A boîte 1 ; objet B boîte 2) - 2ème semaine tu gardes le meilleur objet et tu travailles tes CTA dans le mail etc

Si ta base est bien ciblée et que ton message est bon, c’est le meilleur moyen d’avoir des résultats rapidement selon moi. Ca permet de tester bcp de choses rapidement aussi.

Et pour nettoyer ta base check les outils de la toolbox : La toolbox du Growth Hacker 🛠

En espérant t’avoir aidé


#3

Ce sont des adresses B2B ou B2C ? Si c’est du B2C c’est interdit par le rgdp, si c’est de la prospection B2B, c’est autorisé en toute lettres dans le reglement rgpd


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr