Financer ses outils pour Growth Hacking

Bonjour,

Je finis une formation de 3 mois en Growth Hacking / Growth Marketing et j’ai l’intention de me mettre en freelance mais une question me taraude…

Comment fait on pour payer ses outils quand on débute avec peu d’argent ?
Merci pour votre aide

C’est drôle mais je suis Growth marketer freelance et je ne me suis jamais posé la question d’ailleurs je n’ai aucun abonnement à aucun service ni outils

Le growth hackiing c’est avant tout un mindset et selon moi ça ne s’acquiert pas en avec une formation mais avec l’expérience et la contrainte en termes de budget car pas d’autre choix.

Ma promesse c’est de faire gagner à mes clients de l’argent avec un investissement proche de zéro et je me l’applique à moi même en ayant une approche Lean.

Il y a tellement d’outil pour différents types d’applications en fonction des objectifs du clients.

Donc à défaut de payer pour m’outiller sans connaître mon volume d’utilisation et le ROI de cette expérimentation soit je fabrique mon propre outils maison ou soit si c’est possible je hack un outil existant ou trouvé une licence pas cher le temps de l’expérimentation avant de souscrire si j’ai un ROI satisfaisant.
Ça me semble une bonne approche pour débuter et pérenniser son activité.

13 J'aime

Merci pour ton retour !

Salut,
je ne suis pas du tout surpris de la réponse de @Manuel et je le suis sur ça à 100%.

En effet, en voyant ta question je me dis que ton mindset Growth Hacking n’est peut être pas encore au point.
Le but du growth c’est de faire gonfler le CA avec le moins de dépenses possible… donc une toolbox réduite au maximum.

Si tu dois coder, tu le fais, les outils c’est un plus pour quand tu maitrises déjà tout.
et si tu sais que tu vas utiliser un outil précis (que tu as découvert en formation, par exemple), c’est le contrat client qui permettra de te le payer.

A+

1 J'aime

En effet excellente réponse Manuel. C’est dernier temps, on a l’impression que le growth ce n’est plus que le choix de l’outil, alors que ce devrait surtout être beaucoup de DIY.

4 J'aime

Le Growth devient Mainstream avec les formations qui fleurissent de partout.

Mais rien ne vaut l’apprentissage par la contrainte en terme de moyens humains et financiers afin d’obtenir des résultats ce qui te pousse à te creuser l’esprit et adopter le mindset qui va avec.

Même si j’ai suivi une formation qui m’a permis de renforcer les bases mais j’ai eu la chance d’être dans contexte en étant entrepreneur de ne pas avoir d’autres choix que d’apprendre et exécuter par moi même pour obtenir de bons résultats à la fin.

Perso, je pense que les outils sont assez importants pour gagner en rapidité quand on veut pas dev.
Si on est pure dev, forcement, on peut se créer son outil, mais pas besoin de réinventer la roue non plus. L’objectif étant d’aller vite, tester, tester, et tester.

En terme d’outil, scrapbox est un vrai couteau suisse.

Apres, même avec les outils, le job est à faire. Par exemple, tu peux utiliser un outil d’emailing et faire du A/B testing, mais j’imagine que ce fameux mindset et penser « out the box », donne un peu un résultat comme ca (objet d’email pendant le black friday)

En7eSFdW8AEOg4a

3 J'aime

Je ne soutiens pas l’idée « GrowthHacker = codeur »

Mon métier est BidDev freelance. Ma valeur ajouté, est plus dans ma capacité à identifier les prospects, enrichir la BDD, à mettre en place une communication efficace et ma facilité à prendre contact avec les prospects chauds. Je fais appel à des freelance quand j’ai besoin de scraper, je ne veux surtout pas perdre mon temps à coder. Mais je me considère comme un growthhacker, du fait que j’utilise les outils « Borderline ».

Pour le budget, je me satisfais des versions gratuites quand elles sont suffisantes. Autrement, je prends des abonnements mensuels que je résilie quand j’ai terminé la mission. En mission j’arrive à dépenser 100 €/mois (Sendinblue, Getprospect, Linkedhelper, Phantombuster, …) Sales Navigator m’est gratuit. Hors mission " = 0 €"

Sujet intéressant même si on dévie un peu du sujet qui est de trouver des moyens de financer ses outils.

Pour moi, le Growth hacking est un état d’esprit qui consiste à trouver des moyens (parfois peu conventionnel) pour gagner du temps et de l’argent.

Cela sous entend parfois trouver un compromis entre investir X euros pour gagner X heures.

Donc la question de @Jbaptiste me semble judicieuse.

Pour tenter d’y répondre, je te dirait de bien clarifier ton modèle économique, c’est à dire comment ton business (ou celui de ton client) génère de l’argent.

Et de te focaliser pendant 6 mois sur le développement de la clientèle (donc en choisissant des outils qui permettent d’acquérir et de fidéliser les clients.

Ensuite, tu pourras réinvestir l’argent gagné dans ces outils pour grandir.

Par exemple, une erreur que l’on pourrait faire est d’investir dans un outil pour scrapper des dizaines de coordonnées de prospects pour au final se retrouver avec de beaux CSV remplis dont on ne fait rien !

Il vaut mieux scrapper 100 cordonnées avec la version freemium d’un outil et passer à l’action, appeler, etc… que de payer un abonnement pour ce même outil afin de scrapper 10000 mais ne rien en faire.

En espérant que cela te soit utile.

1 J'aime

Salut !

Parfois un outil c’est moins cher que passer quelques jours à coder donc la question est pas bête :slight_smile: … C’est le résultat qui compte.

Pour répondre à cette question précise, je te conseille de regarder les lifetime deals qui sont non seulement pas chers mais très souvent innovants :

Et si t’es encore plus malin, tu revends le soft plus cher quand tu en a plus besoin et que le deal est terminé :sunglasses: (je blague mais ça peut se faire)

3 J'aime

Salut Jb, tu pourrais nous partager ta formation stp cela m’intéresse fortement
Merci :slight_smile:

1 J'aime

Voici la formation

1 J'aime