Hacker la clientèle d'une épicerie

Salut les gars, je viens de reprendre une épicerie (en franchise) mais niveau marge c’est vraiment pas intéressant (en moyenne 10% net sur chaque pdt vendu).

Avez vous des idées pour réutiliser la clientèle à d’autres fins ?

Je précise qu’il s’agit en grande partie de personnes agées à mobilité réduite (dans un village de 2000 habitants).
Donc pas de produits virtuels ils n’en auront aucune utilité, merci !

quelques idées en vrac :
Organisation de soirée à thème
Mise en place d’une navette pour emmener les pers. agées en ville
Après midi bridge ou autre
Etc…

des idées ?

J’adore ta question ! Ça change des « vous pensez quoi de ma Landing ? »

Je chercherais à être le relai de plus grandes activités au sein de cette population/ville. Par exemple: relai colis, proposer des services de tiers à fortes valeurs ajoutée (réparation informatique, etc)…

Mais c’est tellement dépendant du contexte de ton Epicerie…ça colle selon toi?

Ingvar Kamprad (fondateurs d’Ikea) te conseillerait d’installer des tables et d’offrir le café.
De plus en prenant le café avec tes clients, tu aura plein de nouvelles idées/demandes, et le reste viendra naturellement.

2 J'aimes

@cebri merci pour les conseils. Après niveau informatique, les clients sont pas du tout équipés (70 ans et plus) Pour exemple, une cliente s’est fait offrir une tablette par son fils, elle a cru que c’était une télécommande ! :smile:

Compte tenu de la faible population (environ 50 clients fidèles qui viennent tous les jours faire leurs courses) je penche pour un business model de récurrence (genre subscription based business). donc tous les services qui sont réguliers, ménage, repassage, livraison de courses. Car si on prend l’exemple de la réparation informatique, une fois que ton pc est réparé tu retourne pas toutes les semaines chez le réparateur. Tu vois le genre ?

@Alban Bonne idée le coup du café, ca coûterait rien à mettre en place. Par contre, manque d’espace dans l’épicerie faudrait faire ca sur la terrasse. Je vais me renseigner auprès du franchiseur voir si j’ai le droit, parce que leur contrat de franchise est vraiment strict. Merci :wink:

Yep. Parfait. L’informatique n’est qu’une illustration, le but est de te positionner auprès d’entreprises intéressées par cette clientèle comme un facilitateur. Repassage, bricolage…tres bien. Après l’idée du cafe t’aidera sûrement à mieux comprendre les besoins et donc les entreprises à contacter pour un partenariat.

1 J'aime

Discute avec eux, c’est la base de la découverte de la clientèle dans leanstartup
Il y a des chances qu’ils aient des problèmatiques du type mobilité (donc apporter les commandes qu’ils te font à leur domicile par exemple)
Réfléchis sur la proposition de valeur coté client : pas « des cours d’informatique » mais « comment rester en contact avec mes petits (petits) enfants malgré la distance »
Amuses toi bien :wink:

1 J'aime

@cebri , @Alban , @cedryc

Salut les gars, petit retour après avoir passé des heures à discuter avec mes clients, des commerçants et des élus locaux !
Alors pour la livraison de courses à domicile c’est mort (les clients sont âgés et aiment bien venir faire leur course, ça les occupe) a part pour les courses lourdes (pack d’eau, de lait, etc).
Pour le coup du café à la sauce Ikéa, malheureusement incompatible avec le contrat de franchise du magasin.

En revanche, on a trois idées intéressantes, à vous de me dire :

  1. Mettre en place une épicerie itinérante (plus de 10 villages isolés sans aucun commerce dans un périmètre 10 km) avec une camionnette.
    Avantages : Rentabilité quasi évidente (ça existait déjà y a quelques années et ça cartonnait apparemment)
    Inconvénients : Investissements lourds (camion + équipements + stock), rentabilité sur long terme (le temps que les gens nous découvrent)

  2. Ouvrir un Food truck (sur conseils du maire)
    Avantages : Originalité (que deux pizzerias et un resto sur la commune), emplacement sur route très fréquentée
    Inconvénients : Investissement lourd (camion, mise aux normes pour l’hygiène, matériel de cuisine coûteux)

  3. Créer une société de service à la personne (ménage essentiellement)
    Avantages : Faibles investissements, Revenus récurrents, Peu de concurrence (juste l’ADMR qui exagère sur les tarifs)
    Inconvénients : Difficultés à recruter (peu de personnes actives dans le coin), et à bénéficier de la réduction d’impots pour les clients (d’après les dires d’un confrère…)

Qu’en pensez-vous ?
Merci pour les conseils :smiley:

Salut, je déterre ce sujet un peu vieux.

Alors, qu’as-tu fait finalement ?

Si toujours preneur d’infos, je peux aider, 10ans chez Casino en franchise Vival…

Sur le 1 : les municipalités visitées peuvent relayer si ça aide au local. Passer voir les commerçants qui sont sur cette zone pour en parler, montrer que t’es sympa, pourquoi pas laisser un petit flyer avec les jours et heures et rues/plans de tes tournées par village (à la mairie, à l’église, tous les endroits où vont tes clients).

Pour l’argent : louer le camion ? Demander un coup de main aux 10 mairies pour aider à l’achat du camion ? qu’ils fassent l’achat et te le louent ?
Bref, c’est une dimension communautaire > mets la communauté dans le coup :wink:

bon succès !

Hello !
Finalement, pas grand chose. Le magasin ne générait pas assez de revenu donc j’ai repris mes billes et suis parti !

@taptapfr Merci pour ton message, un peu tard malheureusement. Par contre, vraiment des boulets les mecs de chez casino. On les a fait venir pour nous aider à développer un peu le magasin et nous donner des idées. Ils étaient incapable de répondre à nos questions, et n’ont rien foutu de la journée. n’ayant pas de réponses concrètes à nos problématiques, ils ont fini par faire du facing dans les rayons :confused:

@cedryc On avait fait tout ce que tu nous conseille. On s’est tapés des réunions avec les élus, au moins 4 fois, qui ont duré des heures pour pas grand chose. Les élu des grandes villes sont réputés pour être intouchable, les élus des petits village eux, sont vraiment des fainéants. Que ce soit pour le food truck ou pour le service à la personne, tout ce qu’ils nous ont proposé c’est de distribuer des tracts aux autres mairies du coin…

Conclusion :
Ne misez pas sur les organismes publics, ils ne vous aideront pas.
Ne prenez pas de franchise, vous aurez les poings liés, et aucun moyen de développer des idées.

Un peu pessimiste comme point de vue, mais je vous assure qu’il nous était impossible de voir les choses autrement.

Merci pour ton retour, un bel apprentissage que je te souhaite pouvoir exploiter rapidement :wink: