Hacks pour un avocat qui souhaite trouver des clients grâce au web ?


#1

Salut,

J’ai récemment eu une discussion avec un ami de mes parents qui est avocat et qui souhaite se moderniser et trouver des clients via de nouveaux leviers (web, app, etc.) plutôt que son simple bouche à oreille actuel.

Je lui ai conseillé de tenir un profil linkedin, et d’y allouer du temps, de partager des articles, etc.
Mais ce n’est pas très “hacking” comme conseil.
Comment un avocat peut trouver des clients web, à part linkedin, facebook group, adwords peut-être (à voir si c’est déonthologique).

Qu’en dîtes-vous ?


#2

Salut @benjamin_bnds

Quand tu dis que ce n’est pas très “hacking”, je pense que c’est plutôt ton approche qui ne l’est pas, car avec les outils que tu as cité, on peut déjà faire du growth hacking :slightly_smiling_face:
Si tu prends Linkedin, tu peux, en automatisant la chose, avoir une bonne base de plus de 2000-3000 personnes sur ton compte linkedin (je te laisse chercher sur ce forum la technique, elle y est en partie).
Une fois cela fait, tu récupères les mails, nom, prénom etc… Et tu envoies des mails à des personnes susceptibles d’être intéressées (pour cela il faudra les trier avec Excel en fonction de ce que recherche l’avocat).
Le tour est joué, tu as une base de plus de 500 mails bien qualifiés :slight_smile:


#3

Hello Benjamin, La première question que je lui poserais, est celle-ci:

“Quelle est ta cible?”

Chercher des clients, tout le monde le fait, mais faut-il encore avoir au préalable identifier sa target, l’avoir segmenté etc.

Est-ce que cet avocat est spécialisé en droit bancaire et boursier? en droit international? droit des nouvelles technologies? droit du travail? droit commercial, des affaires et de la concurrence? droit de la propriété intellectuelle? droit des sociétés ? etc etc…

Si par exemple il s’agit d’un avocat spécialisé en droit des sociétés, il aura des qualifications en droit des sociétés commerciales et professionnelles, fusions et acquisitions, il saura donc qui sont les interlocuteurs avec qui il souhaite échanger au sein des entreprises (en général les dirigeants). A partir de là, il pourra facilement les identifier sur Linkedin, via leur moteur de recherche et le critère “type de poste”, et “industrie”.

Si il s’agit d’un avocat spécialisé en droit des familles, Linkedin ne sera pas forcément une bonne source pour sa cible.

Pour résumer, sa spécialité et l’identification de sa cible impactera la source à partir de laquelle travailler sa communication.


#4

Est ce que les avocats ont droit à un site internet?


#5

Bonjour Benjamin,

Étant étudiant en master de Droit public, une chose que j’ai pu constater ces derniers temps et qui semble bien fonctionner, est le fait que de plus en plus d’avocats ont des blogs. L’idée est d’écrire régulièrement sur un blog des articles qui pourront aider la clientèle cible dans les problèmes qu’elle rencontre. Le but est ensuite clairement de proposer ses services aux lecteurs du blog. Je pense que c’est une piste intéressante à explorer.

Bonne journée.


#6

Si spécialité, essayer d’intégrer les communautés sur le sujet.


#7

Oui, ils ont désormais même le droit de faire de la publicité non ciblé.


#8

S’ils ont droit à un site c’est bingo! Comme dit plus haut, tu fais un site pour présenter l’activité et un blog pour être référencer sur chaque mot clé (un article par terme recherché) sans oublier le call to action à la fin de l’article pour contacter l’avocat. C’est un vrai travail de SEO pour le coup mais sur le long terme ça paiera.
Ne pas oublier de se référencer sur les termes géolocalisé “Avocat Nice” ou “Avocat Rennes” etc plus spécialité etc…
Sur le blog, tu pourras référencer “Droit pénal” (peut être trop généraliste ce terme). Ne pas hésiter à rapporter les jurisprudences également.


#9

Effectivement je travaille avec un avocat spécialiste de l’image numérique et il tient une newsletter de veille sur les sujets de la propriété intelectuelle qui sont généralement intéressants.


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr