La prospection commerciale 2.0

#1

Salut les Growths :wink:
Je lance ce topic parce que c’est un nouveau sujet passionnant pour faire de la prospection en oubliant le téléphone et le face à face (attention cependant à la cible finale).

La prospection commerciale peut désormais s’appuyer sur de nombreux outils digitaux pour acquérir de nouveaux clients différemment.
Je commence par :

L’email

Les emails sont devenus un classique cependant les taux de retour sont faibles sur de la prospection froide (prospect qui ne connaissent pas la société).
Même en achetant ou en louant des bases de données de qualité (on peut toujours scraper des emails avec des scripts maison ou des outils comme import.io, webscraper.io et d’autres mais la qualité peut laisser à désirer et la technique peut parfois être borderline) , il est difficile d’obtenir des bons taux de conversion.
Il reste le contenu comme les emails contenant de la vidéo avec en objet "Vidéo : " les taux d’ouverture sont meilleurs et ensuite on a donc plus de chances de convertir mieux. Il faut aussi penser à la petite offre de bienvenue comme 10% sur votre première commande ou frais de port gratuit :slight_smile:
Ce canal reste un classique du digital qui permet un contact peut cher et régulier.

Les réseaux sociaux

Allléluia le ciblage, le ciblage et le ciblage qualifié ! Il y a les réseaux pros comme Linkedin et viadeo et les réseaux particuliers comme facebook pour la masse.

Il y a différentes approches :
Pour les réseaux sociaux pros, on peut créer sa page entreprise et l’alimenter avec des de l’info qualitatif PAS DE PROMO ! On capte ainsi des followers pro et on peut ensuite extraire les bases de données ultra facilement.
Il y a aussi la technique du profil perso ou on se met en relation avec le maximum de personnes proche de ses prospects.
On commence toujours avec des contacts faciles d’accès sur des postes avec peu de responsabilités plus facile à approcher et ensuite on peut viser les postes de décisionnaire qui voit que l’on a plusieurs contacts en communs.
Le contact direct via les réseaux professionnels est ainsi plus facile et on peut passer la barrière de la secrétaire parfois difficile en prospection ! On parle bien de contact B to B

Les réseaux sociaux de masse comme facebook sont biens pour des cibles B to C et le ciblage publicitaire est très fin ! On peut cependant aussi toucher des communautés et trouver des futurs prospects. Le mieux est de se rendre légitime aux yeux des fondateurs de la communauté.

Les Adwords
L’outil de prospection froide diabolique de google ! J’utilise Adwords de façon intensive et je dois dire qu’à part enrichir Google ce n’est vraiment pas évident de faire du Retour sur investissement positif ! Les campagnes coûtent plus ou moins cher en fonction de la concurrence et des mots clés. L’avantage d’Adwords c’est de pouvoir faire beaucoup de tests et de diriger les prospects sur les landings pages de son choix. On peut aussi acheter sa marque et ainsi analyser ses taux de retour marque et hors marque. Au final, la marque ne coûte rien est apporte des commandes et l’inverse pour le hors marque. (Même en achetant sa marque, on ne cannibalise que légèrement ses conversions de trafic naturel).

Le SEO
C’est ce qui coûte le moins cher pour attirer des prospects sur son site en utilisant du contenu ciblé et surtout qualitatif. Cependant ça prend du temps et il faut garder un rythme soutenu de publication pour garder Google en alerte à crawler votre site. Cela passe aussi par une analyse poussée de ses mots clés de recherche pour créer le contenu qui intéresse vos prospects.

On peut croiser tous ces outils et il y a bien d’autres possibilités en fonction de sa cible et de ses moyens :smile:

Attention, PAS DE SPAM ! On reste bien une finalité commerciale mais PAS DE ONE SHOT !
Il faut voir la prospection comme des partenariats. L’avantage du web, c’est la transparence et l’impartialité des internautes (HORS TROLLS)

Voici quelques pistes et explications, je vous laisse partager vos trucs :slight_smile: bonne prospection !

1 Like
#2

Bonjour,

C’est sympa d’avoir fait un rappel pour la communauté.
Indiquer “pas de spam” et ce type d’emails pour prospecter, c’est amusant. :neutral_face:

Cordialement.

#3

L’email n’est pas un spam direct tout dépend de la fréquence et du contenu du message :wink: Si c’est une offre de test, un livre blanc, un échantillon gratuit sans obligation d’achat, un envoi de documentation… dans ces cas il y a une valeur ajoutée pour le prospect. L’email reste un bon outil ! Il faut juste l’utiliser avec parcimonie et l’utiliser en corrélation des autres canaux web.

#4

Le cold email (massif et non sollicité) est techniquement du spam, ne nous voilons pas la face. :slight_smile:

1 Like
#5

En fait, je dirais que “techniquement” un spam et un email qui arrive en boite de courriers indésirables :slight_smile:

Mais je remarque, notamment chez Swabbl, que nous revenons de plus en plus à des “anciennes” méthodes pour la prospection. Enfin anciennes oui mais remixées au goût du jour ! Ces anciennes méthodes, bien avant l’appel et l’email de masse, consistaient simplement à connaitre son interlocuteur et créer du lien…du lien de confiance en partageant des croyances communes, des cercles d’intérêts communs…

En réalité, la prospection est entrain de se “ré-humaniser”. Les réseaux physiques ne sont plus antinomiques aux réseaux digitaux, mais se croisent et s’émulent l’un l’autre.

A bon entendeur :wink:

3 Likes
#6

Bonjour,

Pour l’email, si c’est bien utilisé pourquoi pas, on est d’accord sur le côté “borderline” à éviter.

Cordialement.

Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.