Le cold emailing est-il mort en 2021 ?

Salut le groupe,

J’aurai voulu avoir vos retours sur vos stratégies d’acquisition en Cold emailing dans le secteur du B to B

Après 3 mois sur Emelia, 3028 e-mails envoyés, un taux d’ouverture unique d’environ 41%, un taux de clic d’environ 1.5% et un taux de bounced inférieur à 0,5%. Je n’ai eu aucun retour, mise à part quelques visites sur le site web, pas un appel, ni une demande de contact ou même une réservation de démo. J’ai testé des variations de contenu, du A/B test sans forcément grand succès…

J’aurai aimé avoir vos retours sur ce type de stratégie et si en 2021 c’est toujours d’actualité d’utiliser ce moyen d’acquisition.

Merci pour vos retours :ok_hand:

1 « J'aime »

Je suis car en plein démarrage de campagne!

Salut

Question

  • quel secteur d’activité ?
  • quelle cible ?
  • quelle proposition de valeur ?

Peux tu partager ta séquence ?

1 « J'aime »
  • Outil Marketing
  • Restauration
  • Innovation (précurseur sur le marché) / Amélioration Relation client / Augmentation engagement numérique / Augmentation CA

Je ne fais pas de séquence, uniquement un seul e-mail de prospection

Il est généralement conseillé d’avoir plusieurs relances. Au moins 3. Certains montent jusqu’à 7, voire 10.

En prospection non automatisée, tu avais de bons taux ? En première hypothèse, il faut t’assurer d’un product-market fit minimum. Si ta proposition de valeur est inadaptée au marché visé, ça ne sert à rien de mailer. Tu fais déjà du CA ? Combien ?

Ensuite, à quoi ressemble ton email ? Utilises-tu des mots typiques du démarchage commercial ? As-tu fait « valider » ton message par 3 ou 4 de tes clients actuels pour t’assurer que ton vocabulaire et tes arguments sont les bons pour parler à ta cible ?
A 41% d’ouverture, tu as manifestement aussi un problème de délivrabilité (check avec MX Toolbox).

Peux tu partager le contenu du message que tu envoi ? (Plus pratique pour te faire un retour concret )

Je suis le seul à penser que 41% du taux d’ouverture, c’est déjà pas mal :grimacing: (voire bien)

La stratégie du cold emailing est tjrs aussi efficace en terme d’acquisition, mais le contenu reste essentiel. Sans parler de la pertinance des emails (scrapés ? optin ? lead magnet ? …) Peut-etre n’est-ce pas la bonne cible ?!

41% d’ouverture c’est très (très) bof…On commence à parler d’un bon taux à partir de 70%

1 « J'aime »

Pour un mail de cold mailing sans savoir si la base est très qualifiée je trouve aussi que 41% c’est pas mal.

En effet il serait pertinent qu’on ait le contenu la cible les objectifs mais je vois plusieurs choses à traiter :

  • le taux de clic relativement faible : le message n’est peut être pas suffisamment en adéquation avec ta cible !? cta n’est peut être pas suffisamment visible !? Ou engageant dans le message !?
  • concernant tes visites ton tunnel de conversion n’est peut être pas optimal : comment est ta Landing page !? Les cta de demande de contact ou de démo !? Optimiser ta page formulaire !?
  • en effet la relance est nécessaire tu peux créer des séquences pour ceux qui ont ouvert mais pas cliqué,ceux qui ont cliqué mais avec rebond , et relancer ceux qui sont allés sur la page de formulaire.
    Pour les prospects sans actions 3 relances max ça me semble bien
    Pour ceux où il y a eu au moins une action tu peux imaginer une 4e relance dans une temporalité plus lointaine.

Hésite pas à nous partager l’émailing tes objectifs ta cible ça nous permettra de te donner des pistes de réflexion plus précise.

1 « J'aime »

Hello !

Un « bon » taux d’ouverture, ca dépend vraiment de ce que tu as à vendre et de ta cible. En B2B, j’ai vu des taux normaux à 35%, et des taux minimum à 85%, en fonction des cibles…

Ce qui est sur, c’est qu’il y a des techniques rédactionnelles pour bien coller à sa cible, et des manières de t’assurer des bons taux de clics et de réponses.

Je te recommande ces deux contenus, qui sont pas mal du tout :

  • YouLoveWords, sur les frameworks de copywriting appliqué à la vente
  • Lemlist a fait un aggrégateur de campagnes qui fonctionnent bien

Si ca peut aider… :slight_smile:

L’emailing reste le canal de communication de prédilection des entreprises en 2021 (avec des tools type slack) donc non c’est pas prêt de mourir.

Depuis peu j’utilise lemlist et j’ai un taux d’ouverture supérieur à 80% avec un taux de réponse > 30%. L’outil aide mais c’est surtout la combinaison qualité de data + approche sur la cible. Te donner la séquence ne te servirait à rien car c’est lié à mon secteur et mon use case.

Donc la vraie question d’après moi n’est pas « est-ce que le cold emailing est mort » mais plutôt est ce que le cold emailing est le meilleur canal pour ton produit ou service spécifique. Là il y a beaucoup trop de variables pour donner une réponse type :wink: