Le SEO en 2020 - Comment faire la différence ?

Hello tout monde !

Je m’intéresse de plus en plus au seo et j’aimerais avoir votre avis sur plusieurs interrogations.

De mon point de profane, c’est une discipline qui parait un peu occulte mais je suis convaincu que tout s’apprend alors je m’accroche :slight_smile:

Je suis dans la phase d’apprentissage théorique (la deuxième phase étant la pratique)

Mais restons sur la théorie.

Après avoir dévoré des tonnes de ressources sur le sujet, j’en arrive au point où je me dit
« finalement ce n’est pas si compliqué » (en théorie toujours)

J’ai l’impression que toutes les ressources font la même conclusion.

Pour ranker il faut respecter 3 règles fondamentales:

1 - Créer du contenu ultra quali en privilégiant les kw avec un ratio volume/difficulty/intent acceptable.
L’idée ici est d’apporter un max de valeur au lecteur (j’omets volontairement, tout ce qui est cocons sémantiques pour me concentrer sur les grandes lignes)

2- Respecter les guidelines de Google au niveau technique (vitesse de chargement , architecture de la page, meta etc)

3- Obtenir un maximum de backlinks de qualité (probablement le plus important)

Première question : êtes-vous d’accord avec ces 3 règles ou je fait fausse route dès le départ ?

Deuxième question :

Selon vous, à quel niveau se joue une « guerre » SEO en 2020 ?

Je m’explique.

Si je prends 2 business sur le même marché et visant les mêmes cibles.

Partons du principe que ceux sont 2 petites startups en seed.

Les 2, commencent le SEO plus ou moins en même temps et on une réputation de domaine similaire)

Les 2 utilisent les mêmes outils (semrush et/ou ahref) et visent donc les mêmes kw (grosso modo)

Les 2 ont des rédacteurs de talent qui savent écrire du contenu optimisé SEO

Et pour terminer, les 2 ont des backlinks de qualités.

A ce moment là, comment passer la seconde ?

Est-ce que le but va être d’obtenir toujours + de backlinks, de créer toujours + de contenu etc ? ou c’est justement à ce moment là que rentre en jeu les histoires de PBN et autres ?

Au plaisir de vous lire !
Merci :slight_smile:

4 J'aime

Salut @sachaa,
Je trouve que la question est bien posée et elle est pertinente au vu des évolutions de l’algorithme de Google.

J’ai créé plusieurs sites qui ont surpassé une concurrence féroce (plus de 500k visites par site) avec une méthode relativement simple je dirais. Ca m’a d’ailleurs poussé à me lancer dans le milieu saturé de la finance personnelle avec spendways.com et je n’ai pas trop de mal à me positionner. A titre d’exemple, la dernière core update déployée cette semaine m’a fait faire un saut de +50% en trafic organique. Je suis donc assez confiant dans la réponse que je vais faire.

La théorie que tu listes est valide à ce jour. Cependant, sur la dernière année, j’ai eu la preuve que l’achat de backlinks perd une partie majeure de son rendement au delà du volume nécessaire à valider ton autorité. C’est souvent une jambe de bois pour compenser la médiocrité de certains contenus. Fais toi plaisir avec un beau backlink sur Nextlevel par exemple dès lors que tu as une super page evergreen au milieu d’un cocon tout aussi beau. Mais, la seule chose dont tu dois te soucier en tant que SEO pour cartonner c’est faire le meilleur site. C’est la clé. Tout ce qui va découler de ça servira ton SEO. Ensuite seulement, tu fais du BL, maillage, optimisation meta, renforcement sémantique et tout le tralala. Faire le meilleur site c’est :

  • faire un site vraiment utile pour les internautes,
  • créer un univers vivant : marque, communauté, connaissances métier, etc.

Pour ça il faut connaitre le métier de ta boite, ton produit et ton audience comme personne (pour en parler mieux que tous les autres). J’ai regardé ceux qui ont gagné et ceux qui ont perdu dans la dernière core update et mon constat (partagé par d’autres SEO) est que ceux qui ont gagné sont ceux qui ont un site vivant (mise à jour régulière, créativité, parfaite compréhension des intentions, etc.). Ceux qui ont 10, 20 sites juste là pour squatter des positions souffrent de plus en plus.

C’est ça qui fait la différence. Avec cette approche, je n’ai pas eu de mal à positionner Greenkub.fr devant Leroy Merlin par exemple. Ca s’explique par le fait que, bien que leur site soit d’une puissance absolue, j’ai pu parler des produits et du métier mieux qu’eux. C’est ce que Google valorise le plus.

FAQ:

  • contenus ultra quali : Oui
  • Guidelines de Google : Pas totalement (la vitesse de chargement n’a pas encore d’impact par exemple)
  • un max de BL de qualité : A court terme oui. A long terme c’est gaspiller son argent et prendre un risque de pénalité. Même avec du BL quali la pratique peut être démasquée et là, c’est la fin.
  • faire toujours plus de contenu : Certainement pas. Juste les meilleurs contenus que tu peux faire régulièrement.
  • PBN (artificiels) : Certainement pas non plus. Il y a 10 ans c’était ce qu’il y avait de plus rapide pour faire monter un site, maintenant c’est ce qu’il y a de plus efficace pour le tuer. J’en ai fait l’expérience.
7 J'aime

Salut Fabien,

et merci pour ta réponse plus que complète ! Tu vas de le sens des discussions que j’ai pu avoir avec d’autres SEO plus séniors sur le sujet.

Je constate que ça ne sert à rien de vouloir douiller Google car au final il sera toujours plus intelligent que nous.
Certes, il doit encore exister des techniques qui permettent de gagner quelques mois, mais si on est dans une logique de pérennité, alors la « meilleure » des façons de faire du SEO est de créer un vrai site référent sur son segment. Un site qui répond le mieux aux questions que nos prospects se posent.

Finalement c’est logique… + le contenu est quali > + les gens en parlent > + les gens passent du temps dessus > + tu obtiens de BL d’autres sites >+ ils ont confiances >+ ils achètent

Néanmoins, j’ai l’impression que c’est compliqué quand tu es une petite boite d’aller titiller des plus grosses. C’est pour ça que l’exemple que tu as donné pour greenkub est intéressant.

En essayant d’être objectif, comment expliques-tu d’avoir réussi à te positionner devant Leroy merlin ?
Est-ce que de base, ils n’ont pas forcément de stratégie SEO ? donc ou c’est plutôt parce qu’aux yeux de Google, tu penses que ton site répond mieux aux questions que les gens se posent ?

Merci

Salut @sachaa,

Le SEO c’est très simple, mais c’est effectivement beaucoup de travail. Mieux vaut être passionné donc (j’ai l’impression que tu es sur la bonne voie). Un petit site à toutes les chances de se positionner devant un plus grand. C’est juste une question de légitimité et de temps. Si tu fais un bon travail, tu gagneras des positions à chaque core update donc ça vaut vraiment le coup de peaufiner chaque page de ton site.

L’exemple de Leroy Merlin vs Greenkub (qui sont partenaires dans la vraie vie au fait :slight_smile:) est intéressant, car ils sont super bons en SEO. Gros big up à leur équipe d’ailleurs que j’apprécie beaucoup.

Pour repasser devant eux sur la requête « studio de jardin » par exemple, l’action la plus efficace (c’est pas la seule donc) a été de refaire tout le maillage du site et d’enrichir les pages produit. C’est 3 à 5 jours de travail, ça permet à Google de bien comprendre ton/tes univers et du coup tu montes.

Le dernier conseil utile que je te passe c’est d’être créatif. N’hésite pas à créer un format de contenu qui adresse beaucoup mieux une intention que le classique billet de blog que tout le monde fait… Il y a des petits bijoux de contenus innovants qui trainent sur la toile. La créativité en content design c’est ce qui te permet de faire les bons significatifs que tu recherches. J’ai écrit un article dont le 5e point fait mention de ce concept : https://blog.neocamino.com/growth-hacking/

J’ai aussi publié chez Abondance (Reacteur) sur le sujet growth et SEO : https://www.reacteur.com/2020/06/seo-et-startup-du-premier-jour-a-la-profitabilite-1ere-partie.html.

J’espère que ça sera utile à la communauté.

Fabien

1 J'aime

Bonjour

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2021 !

Je rebondis sur ce post intéressant et notamment le point 3 et l’importance des backlinks.

Comment estimer :

  • le nombre de backlinks à créer
  • la fréquence de création/indexation de ces backlinks (exemple : 100 backlinks par mois tous les mois ou 500 tous les 2-3 mois le temps de voir l’impact ?)

Également, quelle est la différence entre des liens backlinks et du netlinking qui est beaucoup plus cher ?

Quels sont vos retours d’expériences avec des backlinks/netlinking et l’achat de backlinks via des freelances sur Fiverr ?

Sur un autre sujet, est-il pertinent de créer un lexique sur son site internet (caché ou visible) afin de créer un cocon sémantique ? Si oui, on peut copier coller des définitions déjà existantes sur internet ou il faut tout réécrire ?

Merci !