Montage comptable autour de ma création d'entreprise

Bonjour à tous,

Un peu eloigné du growth comme post, mais il y a tellement d’entrepreneurs astucieux ici… que je pense que cela reste le meilleur endroit.

Actuellement en poste CDD dans un club de rugby, mes performances font que j’envisage actuellement de monter ma boite de conseil/services aux clubs sportifs.
Nous sommes tombés daccord avec mon club actuel pour qu’ils soient mes premiers clients la saison prochaine.

J’envisageais donc d’attendre ma fin de contrat pour m’inscrire à Pôle emploi, et bénéficier de l’ACRE et ARCE pour ma création d’entreprise.

Cependant, coup de tonnère, mon poste peut être en partie subventionné pour 3 ans si je signe un CDI au club. Grace à la subvention, je couterai moins chère au club en salariat pour la même activité, et j’aurais en plus un matélat plus sécuritaire pour tout de même monter ma société.

Je réflechit seulement à une solution pour bénéficier tout de même de l’ACRE/ARCE au bout de ces 3 ans (car à ce moment là, je quitterai mon poste et passerai en facturation pour le club).

Alors OK, ça fait beurre et argent du beurre… Mais bon on sait jamais.

J’ai pensé à fermé la société avant demission amiable pour la re ouvrir une fois au pole emploi… Est-ce envisageable ?
Est-ce une fraude ?
Il y a t-il d’autres options ?

Mercii

Vous ne devez pas avoir bénéficié du dispositif Accre au cours des 3 dernières années pour pouvoir le solliciter à nouveau. Donc, si vous créez votre société maintenant alors vous ne serrez plus en mesure d’effectuer une nouvelle demande dans trois ans. Même si vous fermez cette société pour en ouvrir une autre, au delà du coût inhérent à cette opération en elle-même, votre inscription précédente au greffe du TC invalidera automatiquement la demande d’ACRE.

Bonjour Plem,

Je ne compte pas demander l’ACRE pour la première ouverture.
Ainsi, qu’en pensez vous ?

Bonjour Ryoke,

Je pense que vous focalisez trop sur cette aide. Si vous êtes déjà salarié, il vous est possible d’éviter les cotisations sociales comme dirigeant d’une SAS/SASU par exemple. En effet, Il sera toujours temps dans trois ans de voir si le dispositif est toujours en place, ou s’il se justifie toujours pour votre activité.