outils Warmup email

Hello

d’après vous quelle est la meilleure solution de warmup email (performance / tarif) ?
lemwarm
warmup inbox (je n’arrive pas à paramétrer)
quickmail
Warmy

autres?

1 « J'aime »

j’utilise instantly.ai, inclus le warmup pour un nombre illimités d’inbox donc c’est vite rentable vs les solutions du marché qui facture par inbox

J’utilise https://www.mailreach.co/ pour 15 sales et ça fonctionne bien. Le suivi est simple et l’abonnement est pas cher.

merci
ok quelque soit la solution, le tarif est d’environ 28$ / mois / boite email
c’est pas donné !

non justement sur instantly tu payes pas par boite mail

Gmass.co/Inbox c’est gratuit avec gmass

1 « J'aime »

Je vois que c’est limité à gmail et google workspace, j’ai cherché mais il me semble pas que ce soit possible avec son propre domaine ?

Oui, c’est limité à Gmail / Google Workspace.

Donc ça warm up seulement auprès de Google, soit environ 50% du marché des boites mails pro.

Premiere fois Que Thomas ne fait pas la promo d’Emelia !

Selon vous la meilleure solution pour warm up un email, puis faire du cold emailing parmi toutes ces propositions ? Petit budget pour développer mon business mode Kanten
Merci !

:sweat_smile::joy::joy: j’adore ce soft ça se voit tant que ça ?

par curiosité, j’avais testé le warmup de gmass il y a quelques semaines, et j’ai laissé le compte sans rien faire depuis.

En fouillant un peu dans les mails archivés, j’ai vu la qualité des emails échangés avec les autres utilisateurs du réseau gmass…et ben c’est franchement pas top, et surtout avec un énorme fingerprint (le mot gwarm apparait dans l’object dans chaque email)

Peut-être que ca marchera, peut-être pas…mais j’y mettrai pas un vrai compte en warmup. Tu as déjà utilisé avec des emails pro ?

Ceci étant, certaines autres plateformes ne sont pas vraiment mieux…mais gmass a le mérite d’être gratuit.

oui et ça a marché mais c’était y a un an je crois la dernière fois. Maintenant j’utilise Mailreach parceque c’est plus clean et 25$ c’est totalement acceptable.

Gmass, Lemwarm et warmupinbox c’est la même chose du coup si t en mode crevard autant passer sur du gratuit donc Gmass.

2 « J'aime »

C’est dommage, car théoriquement, gmass pourrait être le plus puissant car il dispose de centaines de milliers d’utilisateurs, (réels), et possède dont la plus grosse base d’emails pour warmup.

Je serais curieux de voir la quantité d’emails utilisés par mailreach (avec le % de vrai emails/bots/…)

J’utilise ma propre recette pour le warmup (principalement avec les sites de microjobs), mais pour mon test, j’avais besoin de warmup 100 compte gmails, pour…humm… :stuck_out_tongue_winking_eye:

1 « J'aime »

Le problème du warm up de Gmass est quand même assez gênant :

Ca ne warm qu’auprès de Gmail / Google Workspace. Soit environ la moitié des boites mails ciblées en B2B. Donc ça warm à 50%.

Et oui, il n’y a aucune subtilité dans le comportement et les conversations. C’est un truc bien bourrin et pas discret avec du charabia dans tous les sens.

Google et Microsoft comprennent les sujets de conversation. Donc envoyer un email qui parle de charabia et répondre par du charabia c’est différent d’envoyer un email de prospection et de recevoir un « Oui je suis disponible jeudi à 16h pour échanger avec vous ».

Je suis influencé car MailReach c’est ma boîte mais :

Envoyer des campagnes d’emails c’est très simple, mais s’assurer d’arriver à 100% en boite de réception sur du long terme, c’est ça la grosse complexité pour les boites aujourd’hui.

N’oublions pas que délivrabilité imparfaite = perte de chiffre d’affaires. Clients à la poubelle.

Donc le warm up, je comprends que parfois ça puisse emmerder de payer pour une solution annexe, mais au final, la délivrabilité en cold emailing c’est ça le nerf de la guerre avec le copywriting. Et ça va pas aller en s’arrangeant dans les années à venir.

Concernant MailReach:

La quantité d’emails dans le réseau c’est en ce moment autour de 15000 boites mails et ça ne fait que monter. 13k des clients de MailReach et 2k viennent de nous notamment pour assurer un certain équilibre Google vs Microsoft justement. Et ces 2k sont des boites mails G Workspace et Office365 sur des domaines agés de plusieurs années. Donc zero problème avec ça :slight_smile:

A dispo si besoin, je suis un grand fan de délivrabilité comme vous vous en doutez. Une grande passion.

1 « J'aime »

Merci pour la réponse.

Je comprends complètement l’intérêt d faire du warmup pour des vrais emails, mais pour des « sp*m », ce n’est juste pas rentable (cf le prix du warmup sur 100 boites emails).

Concernant gmass, c’est dommage qu’il n’utilise pas la puissance du content IA + spintax pour leur contenu. Parce qu’il y a un vrai marché du warmup pour les emails « sp*m »

Aucun rapport, mais selon ton expérience, à combien de % se joue la délivrabilité entre une adresse email VS (le serveur+ip qui envoie l’email).
En gros, s’il faut focus entre booster un email (email@domain.com), ou bien l’outil qui envoi l’email (api sendgrid/aws/server selfhosted), sur lequel il faut plus focus ?

Car j’ai lu très récemment un article d’un expert en emailing, (je n’arrive plus à retrouver cet article), mais en gros, il disait qu’il y avait maintenant une « mafia » dans l’emailing, et qu’envoyer un email depuis son serveur (ou des boites d’emails non-premium) deviendra presque inutile à terme, mais qu’il faudra obligatoirement utiliser un fournisseur d’email premium (mailigun, sendgrid,sparkpost,m360,gwork)

Je commence déjà à la voir car je commence à recevoir en spam de + en + de newletters de sociétés très connus. (je mets de coté la qualité de la liste qui ne change surement pas)

1 « J'aime »

Hey,

Ta question est clairement pertinente, difficile de te répondre en %, j’ai pas cette donnée précise, par contre y’a plusieurs choses qu’on sait.

Chez MailReach on a la data du score de réputation moyen par provider / outil d’envoi. Je peux pas lâcher trop d’infos car on va sortir une étude là-dessus mais les « self hosted » servers / custom SMTP ont la pire réputation. C’est tout en bas de la liste.

(Pour info chez MailReach on mesure la réputation en se basant sur la délivrabilité des emails de warm up. Vu que nos emails sont « humains », ont du sens, ne contiennent aucun élément spammy, si tu arrives en spam avec des emails aussi innocents que ça, c’est que ça vient de ta réputation : inbox, domaine, IP).

Les custom servers sont donc le pire setup à utiliser pour arriver en inbox.

Pourquoi? Car c’est des setups / IPs « originales », et non directement connues de Google et Microsoft. Et ce genre de setup est largement utilisé pour spammer. Ils savent identifier ça.

Tu ne laisses pas rentrer chez toi des gens que tu ne connais pas. C’est pareil chez Google et Microsoft.

Et donc les SendGrid, Sendinblue, Mailgun et compagnie, ils sont très largement utilisés dans le monde, ils font gaffe pour gérer leurs clients spammers, ils font les bons élèves et donc ils connaissent la maison. Donc ils entrent mieux qu’un Custom Server.

Par contre, quand t’utilises un SendGrid, Sendinblue, Mailgun et autres du genre, t’arrives nettement plus souvent dans les catégories de Gmail. Pourquoi ? Car Google a la data et sait très bien que ces outils sont majoritairement utilisés pour des emails promotionnels, transactionnels, etc => ça part en catégories à cause du provider utilisé.

Pour moi le constat est super clair : Google et Microsoft possèdent la majorité des boites mails pro. Donc il faut se focus sur eux. Et pour arriver le plus souvent en inbox chez eux, il faut soit faire partir son mail d’un Gmail Pro, soit d’un Office365.

Donc faire partir des cold emails d’outils comme SendGrid et compagnie c’est clairement se tirer une balle dans le pied, c’est pas fait pour ça et c’est moins délivrable.

j’imagine que ta réponse est assez orienté le mailing b2b/cold emailing.

Désolé J’aurais du le préciser dans mon message, mais mon focus est plutot sur les newsletter/email transactionnels (mais surtout newsletter). Car google et microsoft ne sont pas fait pour ca, et ne le proposent meme pas (pas d’api, alors qu’ils pourraient…)

D’où les sendgrid/sendinblue/…

En effet, ma réponse était orientée B2B / cold emailing.

Concernant de la newsletter et/ou du transactionnel, il faut, quoi qu’il arrive choisir un provider connu de Google et qui a la meilleure gestion de ses spammeurs en interne. Par gestion j’entends les isoler sur des IPs différentes et compagnies.

Sendinblue répond à ces 2 critères donc si je cherchais un provider sur ces sujets j’irai chez eux.

En gros il te faut le combo gagnant : bon provider + bonne réputation email + bonne réputation domaine + bonne réputation IP d’envoi.

Et le moyen le plus efficace pour assurer ce combo c’est selon moi : Sendinblue + IP dédiée + Domaine neutre + warm up avec un volume proportionnel à la quantité que tu veux envoyer. Faut viser au moins 15% de ce que t’envoies par jour en emails de warm up.

(Si t’envoies 10k / jour alors il faudrait viser 1500 emails de warm up envoyés par jour pour assurer un gros taux d’engagement et maintenir une réputation haute).

Et important : il faut chauffer auprès des providers que tu vas cibler. Si tu cibles des adresses persos, il faut warm up vers des mails persos. Mais aujourd’hui, la majorité des tools de warm up sont focus B2B.

Chez MailReach on focus B2B / Cold emailing.

1 « J'aime »

Je ne sais pas ce que ça vaut vraiment, mais tu peux utiliser le warmup « gratuit » (si t’as un plan chez eux) et illimité de Instantly.ai pour ton besoin (lien de leur doc) :