Pour vous......growth hacking = black hat ?

Hello,

En parlant avec des personnes ne connaissant pas le growth hacking, et après leur avoir expliqué ce que c’est, ils ont directement assimilé cela à du blackhat. Ils n’ont pas totalement tord, mais pas totalement raison.

Pour vous, est-ce la même chose ?

Pour moi le growth hacking, c’est un rebranding du blackhat SEO. A l’époque dans le blackhat SEO il y avait déjà le scraping, l’emailing, l’automatisation etc…c’était plus large que le SEO.

Mais le growth a beaucoup évolué, il y a maintenant un growth « corporate ».

2 J'aimes

Pour moi, le growth hacking, c’est un mix :

  • 50% être malin
  • 30% technique/dev (et encore, avec le nb d’outil qu’il existe maintenant)
  • 20% marketing

Et le blackhat reste un peu des méthodes vraiment border-line comme le vol de contenu et d’images, l’envoi de faux traffic (bots…), cloaking (pour les pubs…),

1 J'aime

Oui du coup plutôt grey hat alors :slight_smile:

à vrai dire, j’ai jamais vraiment saisi la limite « grey hat ». C’est un peu l’option genre « c’est pas du white, c’est pas du black ». En gros, on se mouille pas :slight_smile:

J’ai l’impression que chaque growth à sa propre définition.
De mon côté, voici ce que j’en pense.
White : legal et éthique
Grey : limite légal et/ou non éthique
Black : interdit par la loi

Vous en pensez quoi ?

Pour le coup dans la communauté des hackers (en sécurité informatique), on a ces définitions :

  • White hat : Légal (et donc avec autorisation etc…)
  • Grey hat : Pas forcément toujours légal mais dans un objectif sain (par exemple pentester des entreprises sans leur consentement, sans faire de dommages et en avertissant l’entreprise ensuite, souvent dans l’espoir de chopper des contrats)
  • Black hack : Illégal (et souvent, tout ce qui sera nécessaire pour faire de l’argent)

Le terme désigne d’ailleurs plus souvent l’état d’esprit de la personne que la technique en elle même.

Et pour revenir au growth, je pense qu’il peut être aussi bien white hat que black hat en fonction de l’état d’esprit de la personne qui le pratique. On peut aller du simple marketing avec une composante technique/automatisation, a des détournement très largement illégal

Voilà ma réflexion :slight_smile:

1 J'aime

+1 pour la parenté avec le black hat

Si tu fais des facebook ads, tu fais pas du growth mais du marketing digital. Et c’est pas « mal » en soi, c’est juste pas pareil.

d’accord aussi.
Mais faire une pub facebook avec une audience de email d’un site scrapé, c’est plus du growth que du digital marketing !?

Bon point @Felix, tu as raison. Mais je pense qu’on s’est compris sur l’esprit général de ma remarque :wink:

oui, bien sur j’avais compris. Mais pour reprendre cette exemple, j’ai proposé cette option à un client, mais il a considéré que c’est du black hat, donc illégal pour son business.

Et j’avoue que j’allais pas lui répondre que c’est 100% légal, donc c’est bien cette limite qui finalement fait que c’est du blakhat (selon moi)

Alors quoi répondre à ce type de remarque ? (leur dire que c’est légal, etc.)

c’est légal bien sur. facebook ou google ne sont pas la loi, et heureusement !

coté risque sur ces réseaux, c’est une autre question. si ton client te dit que c’est chaud pour lui, ne le fais pas, ca risque de te retomber dessus…

Hello

C’est une question d’état d’esprit dans les deux cas ! L’automatisation est une question de bon sens pour aller plus vite. Maintenant libre à toi de le faire manuellement.

Tu peux utiliser l’automatisation pour scrapper des données confidentielles, mais tu peux le faire également pour récupérer des données et proposer un outil qui améliorera peut-être la vie de quelqu’un…

@camillebesse, je suis 100% aligné avec ton propos : A l’époque dans le blackhat SEO il y avait déjà le scraping, l’emailing, l’automatisation, etc…c’était plus large que le SEO. Je crois même pouvoir dire que ça continue encore, mais les techniques évoluent.

Bonne journée,