Pourquoi les marques ont-elles plus de difficultés à percer sur Instagram ?

Ça me fait plus de clients mais je me pose quand même cette question :smiley:. Voici mon raisonnement :

C’est devenu plus compliqué de se faire une place sur Instagram pour les marques. Plus de 600 000 auto-entreprises ont été créées en 2022 ! Parmi elles, des marques digitales (avec des idées plein la tête et des rêves de devenir son propre patron) qui panneront à percer sur Instagram vu la concurrence et le prix exorbitant pour faire de la pub rentable.

Ces entreprises n’ont pas forcément le budget au départ pour faire de la publicité (pas encore rentable puisqu’il faudrait créer du contenu et le tester) et encore moins de la pub d’influence.

Avant même d’avoir eu le temps de voir son bébé grandir, une grande partie se retrouve obligée de fermer boutique :cry: et de re-tester autre chose… Peut-être!

Comment faire pour créer une communauté et la monétiser en perdant le minimum possible d’argent dans la publicité et en se concentrant plutôt sur l’amélioration de son produit/service ?

Des idées :blush: ?

Solenn

1 « J'aime »

Les marques qui ont des difficultés à percer sur Instagram n’ont généralement pas la bonne strat sur le contenu.

Mes axes:

  • Jamais parler de son produit
  • Partager de belles photos avec un thème en fonction des saisons
  • Suivre les tendances
  • Pas de blabla, ce n’est pas un blog sinon autant faire du SEO
  • Automatiser le lot avec du follow/unfollow
  • Insta n’est pas adapté pour toutes les entreprises, tu n’envoies pas un chat dans l’eau si il ne sait pas nager
2 « J'aime »

Bravo, tout est dit.

Les prospects veulent acheter un produit de qualité, dans tous les cas. Mais comme il y a business X, Y et Z qui le vendent, la compétition est plus que rude.

Et pourtant, comme dis plus haut, beaucoup trop insistent sur les stratégies basiques, vues et revues, entre les posts giveaways et les « bio CTA -10% avec le code PROMO », et autres incentives qui aujourd’hui se voient partout.

Tout est centré sur le produit, ou sur la marque elle-même, alors que l’attention doit être portée envers l’équipe, le passionné, l’expert, celui qui a la connaissance fine du sujet, et non pas du produit. Ce n’est pas la marque qu’il faut mettre en avant, mais plutôt l’humain qui va montrer l’exemple, un réél passionné qui sait de quoi il parle (pas l’average Joe), que les prospects vont vouloir suivre, car ça, ça leur parle. Si ça marche pour lui, alors qu’il connait le sujet « sur le bout des doigts », pourquoi pas pour eux?

Donc oui, actuellement les marques « basiques » qui sont copié/collé des autres, ont une growth environ 2x plus basse qu’un compte type d’influencers / individus. Les prospects ne sont pas dupes, sur le front d’une marque, c’est marqué « Achète moi », ils savent qu’ils vont être monétisés à un moment donné.

Ceci dit, on voit des marques qui arrivent à contourner ça, et le pattern est toujours le même : originalité, nouveau, entertainement.

La réponse n’est probablement pas unique en soi car il y a plusieurs axes de travail possible, mais la plus importante à mes yeux est :

La valeur. Sais-tu ce que veut ton client ?

  • Oui, donne le lui. Si impossible, fais tout pour t’en rapprocher.
  • Non, il faut repasser en R&D.

A partir du moment où une réélle valeur ajoutée pour le client, ça sera un client fidélisé et donc une rétention de clientèle future, ce qui veut dire, moins de budget marketing pour la marque. Puis, rince and repeat.

Pour illustrer l’image et en repartant l’idée de produit digital dont tu parles, voici les process que j’ai utilisé moi même pour un de mes business :

  • Des mois et des mois de dévloppement avant de vouloir prendre le 1er client (quality first).
  • Sans cesse en demande de feedbacks, pour savoir ce qui pourrait être amélioré (ET faire les améliorations si possibles).
  • Une disponibilité quotidienne, avec un support disponible 7/7j, 24/7.
  • Etre compétitif dans les prix, surtout au début.

Je pense que ce sont les principaux axes que j’ai utilisé. Jamais eu de site web ou fait de campagne de marketing pour ce business en particulier, avec >50% des clients qui viennent par le « bouche à oreille » via recommendations de clients existants / amis. Si la rétention de clientèle est bonne, petit à petit, tu devrais augmenter ton quota clients et donc faire fructifier ton affaire, tout en ayant une clientèle satisfaite.

Hope it helps !

3 « J'aime »

Comme j’ai répondu à @josselin, je suis tout a fait d’accord qu’il faut d’abord produire et délivrer de la valeur à l’utilisateur.

Mais à mon sens, c’est un peu plus complexe que ça. J’ai quelques exemples clients qui mettent en place ces stratégies, ils en sont conscients mais ça ne décolle pas même s’ils ont un produit correcte et une cible qui réclame ce type de produit/service. Instagram est vicieux !

En général, les entreprises avec lesquelles je travaille sont présentes 100% en ligne. Mais l’idée est là, créer de la valeur pour l’utilisateur pour augmenter ses chances de devenir client, et travailler son produit (SAV inclus) pour devenir client régulier.

Je ne pense pas qu’Instagram soit l’outil pour répondre à cette « idée », si tu veux fidéliser: newsletter, si tu veux faire du SAV: crisp ou intercom sur le site web. Instagram n’est pas fait pour répondre à tout et n’importe quoi chez une entreprise :thinking:

1 « J'aime »

Parmi elles, des marques digitales (avec des idées plein la tête et des rêves de devenir son propre patron)

« avec des idées plein la tête » → beaucoup ont des idées incroyables, mais le client veut qu’on réponde a son besoin, pas forcement a une idée.
Tout commence du besoin.
Ou bien, faut avoir des milliards comme apple qui eux, créent le besoin.

Dans 99.9% des cas, une idee ne fait que 5% du succès, 95% reste l’exécution.

2 « J'aime »

Tout à fait d’accord !

Sur ça, je ne peux que être d’accord !

La stratégie marketing fait partie de l’exécution :wink: