Pouvez vous m'expliquer la stratégie de growthhacking de Balmain ?


#1

Comment Olivier Rousteing a construit son instagram et sa notoriété ?
Est il aidé par une agence ?
Merci je suis novice :wink: c’est une étude de cas


#2

Merci @vivianelipskier je savais pas qui était Olivier Rousteing, je me coucherai moins bête ce soir.

Concernant notre sujet qui nous intéresse, le Growth Hacking, il me semble que c’est un mauvais raccourci de croire :
Gros compte Insta = Growth Hacking

Peut être qu’Olivier a des talents cachés, et qu’il a codé un bot surpuissant sur Instagram ou bien il a juste surfé sur la mode, en bon professionnel de ce milieu.
En même temps quand tu t’affiches avec la famille Kardashian, Jennifer Lopez et toute la compagnie, tu profites d’une large audience également…


#3

merci @VivianSolide pour ta réponse.
Je me pose la question car il était inconnu en 2012 lorsqu’il est devenu directeur artistique de la marque et d’un coup, son instagram explose.
Il utilise les influenceurs les plus puissants qui deviennent “ses amis” Rihanna, Kardashian …
puis une campagne avec H&M qui le catapulte carrément dans l’univers des peoples en 3 ans.
Il y a eu un article sur sa stratégie de partenariat avec les infleunceurs dans The Guardian, et le dessous des transactions en 2015 et un autre dans Forbes “The power of growth Hacking in luxury fashion” en 2016. J’essaie de comprendre donc comment on organise une telle stratégie, j’imagine avec une agence ou si il a commencé tout seul et qu’il est super malin.
Comment sa fonctionne un partenariat avec un autre compte, marque ou people, comment concrètement on gonfle son compte . Qu’est ce qui compte vraiment sur instagram, les love, les comments , le nombre d’abonnés ? Quel indicateur pour monétiser un compte. Pour suivre les retombées réelles en terme de notoriété et de ventes.
Est ce qu’il a pu acheter des packs de fake followers au début ?
Plein de questions , merci de ton votre aide.


#4

On met Growth Hacking encore à toutes les sauces malheureusement.

"Je me pose la question car il était inconnu en 2012 lorsqu’il est devenu directeur artistique de la marque et d’un coup, son instagram explose. " --> tu as tout dit !
La vérité c’est que Balmain était entrain de mourir, qu’ils ont mis Rousteing à la tête de la DA car il avait le profil type pour une stratégie de rajeunissement de la marque et notamment via les réseaux sociaux (ce que Lagarfeld saurait bien moins faire par exemple ; )

Balmain a profité de Rousteing (et de son talent de styliste) et Rousteing a profité de Balmain pour se personal brander. Il est evident qu’il est bien plus facile d’atteindre Kardashian et compagnie quand tu es à la tête d’une des plus grandes Maisons françaises.

De plus, comme le dit Vivian : “En même temps quand tu t’affiches avec la famille Kardashian, Jennifer Lopez et toute la compagnie, tu profites d’une large audience également…”. Il a beaucoup grossit sur le dos des Kim, Kendall … Il les croise de partout, sur les catwalks, les soirées, pour certaines il les voit même en essayage backstage (ca créé des liens :wink: )

Rousteing est une génération Y et a grandit avec les RS, il sait les utiliser. Parfois il faut éviter de sur-interpréter des stratégies qui n’existent pas :slight_smile:

Grosse marque + belle gueule + argent + équipe de comm = gros compte Insta.
Dans ce cas ce n’est ni plus ni moins !

Maintenant si tu veux parler de la manière dont Rousteing a redirigé le produit Balmain vers son marché (rééquilibrage du product market fit), là il y a débat intéressant.

Bref, voilà pour mon avis !

En tout cas si tu te demandes comment on met en place une stratégie de comm sur les réseaux sociaux chez une grosse marque c’est différent de si tu te demandes comment mettre en place une stratégie de growth marketing dans l’univers de la mode…

Dans le 2ème cas on en discute quand tu veux (bien moins compétent dans le premier).
Tu peux aussi rejoindre La French Fashion Union avec plein des gens de qualités qui pourront peut être t’aider.

Se pencher vers des marques comme VETEMENTS, Kocher, Y/Project, HBA, Supreme, Etudes Sutodio…me semble plus pertinent pour analyser leur croissance.
Regarde ce que fait également Demna Gvasalia avec VETEMENT…on parle pas d’Instagram mais il a tellement su faire croître sa marque, grâce à une vraie stratégie de growth marketing que son label est successful au point d’être appelé par Balenciaga pour tenter de répliquer le processus.

A bientôt :wink:


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr