Que risque-t-on réellement avec les emails non sollicités aux entreprises ?


#1

Bonsoir,
Je viens de découvrir que les emails B2C permettant d’identifier une personne sont interdits par la RGPD
Par exemple: contact@monentreprise.com est autorisé
Mais mohamed.dupont@monentreprise.com est interdit. (Je m’excuse par avance auprès de tous les mohamed dupont).

Par ailleurs, j’ai lu que :
" En cas de non respect du dispositif, les entreprises pourront se voir infliger des amendes allant de 2% à 4% du chiffre d’affaires et jusqu’à 20 millions d’euros pour les infractions les plus graves"

Mais que risque une startup désargentée ou plus exactement un pauv’ type qui essaie de faire son trou ?


#2

Fouille un peu dans ces recherches :


#3

Bonjour

Concernant les adresses B2B il y a 2 exceptions , vous pouvez les utilisés ‘‘SI’’ vous pouvez prouver la provenance (carte de visite, linkedin etc…) et qu’elles sont en rapport avec domaine d’activité mais attention pas en e-mailing , le cas par cas vous devenez responsable de ces données puisque vous les stocker …
que vous soyez professionnel petit ou grand compte tout le monde est sur le même marche pied …et les destinataires peuvent vous demander d’avoir accès à leur données stockées chez vous , de vous les faire effacer etc…êtes-vous prêt à tout cela ??

bonne journée
Pascal


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.
Follow @growthhackingfr