Yo, Pikichat, exemples de Growth hacking?


#1

La levée de fond de l’application Yo (1,2 M$), est-elle réalisée dans un but de financement, ou dans un but de growth hacking ou plutôt de PR Hacking pour faire parler d’elle ? La presse étant très amatrice des levées de fonds, ceci ajouté au caractère très minimaliste (risible ?) de l’application, cette presse internationale fut bien évidement au rendez-vous; du reste, la valeur des retombées “pub” est probablement supérieure à la levée de fond elle-même.

Autre exemple récent, un cas assez similaire, avec l’application française pikichat, qui dans un excellent story telling explique la création de l’application en une semaine après un premier échec. Encore une fois la presse (et les lecteurs) en sont friands, l’histoire n’était-elle donc pas écrite d’avance pour un parfait lancement ?

En tout cas, deux beaux exemples de PR hacking, ou comment donner envie à la presse de parler de vous. Pour aller plus loin une video de Thefamily par Clément Delangue de chez mention sur “comment hacker les PR” :

Qu’en pensez-vous ?


#3

Laissons la presse s’acharner sur lui :wink: Le CEO de Yo a été reçu dans le podcast de Product Hunt. Ce mec a une vraie vision. Je ne sais pas où ira cette app (peut-être nulle part comme le prédit la plupart de ses détracteurs), mais c’est une histoire bien atypique qu’il a à nous raconter.


#4

La vidéo est très intéressante.
Ca prouve quand même que sans relation c’est quand même un peu compliqué… mais que tout reste possible malgré tout !


#5

Le réseau, c’est la moitié du travail de fait…!


#6

J’avoue t’avoir pisté pour tomber sur cette vidéo hyper instructive :wink:


#7

Je peux vous assurer que Or a une vraie vision pour Yo! – malgré une impression qui évidemment en dérange certains de “overnight success” c’est un entrepreneur excessivement bien entouré, connecté, intelligent, et qui a galéré pendant de nombreuses années avec d’autres start-ups, comme simple ingénieur ou comme founder, avant de toucher un premier winner dans lequel, n’allons pas nous voiler la face, le facteur chance a été important (mais il l’est toujours un peu). Laissez donc la presse se déchainer, et gardez un oeil sur les next steps :wink: (disclosure : je suis investisseur dans Yo!).


#8

Oui, vous avez raison, c’était plus une réflexion sur la levée de fond, qui dans ce cas, est une très bonne stratégie de communication, dont la valeur des retombées pub est probablement supérieur à la valeur de la levée elle même :slight_smile:


Team : CamilleBriceJulienVivianBorisXavierSteven.
Follow @growthhackingfr