E-citizen Estonie


#1

Hello les GH,

J’ai eu quelques propositions pour des missions courtes et bien rémunérés il y a peu. Le prob, j’ai supprimé et enterré mon statut d’auto-entrepreneur, et espère ne plus jamais retoucher à cette chose.
Entre temps j’ai passé quelques temps avec des spécialistes de la blockchain, qui m’ont beaucoup parlé l’europe de l’est et en particulier de l’Estonie, qui a l’air d’être sacrement en avance.
Ils m’ont indiqué qu’on pouvait facilement devenir ecitoyen du pays, ce qui permettait de créer une entreprise hébergé la-bas. Avec plein d’avantages, comme une paperasse faible, une facilité pour des paiements à l’international, une fiscalité cool.
Quelqu’un est e-citoyen? j’aimerais quelques retours sur le sujet, notamment les avantages fiscaux, et tout ce qui concerne la récupération de la carte.


#2

Pas de retour d’utilisation pour ma part mais j’ai également pensé à cette possibilité.

Pour info, cette start-up semble apporter un très bon service pour éviter les déplacements et gérer la paperasse : https://www.leapin.eu/

En revanche, le fait d’habiter en France et d’avoir uniquement des clients sur le sol français je sais pas si c’est pas un peu bloquant/risqué


#3

Tu penses que c’est bloquant justement vis à vis du fait que les clients Français n’accorderaient pas trop leurs confiances à une boite domiciliée en Estonie ?

Si tu as déjà un produit/service éprouvé et que ta réputation n’est plus à faire, à mon avis les clients s’en grattent le haricot, royalement, le principal étant la solution que tu apportes à leurs problèmes, et ton efficacité :slight_smile:


#4

tant que tu résides sur le sol francais et que ton foyer fiscal est sur le sol francais = > imposition fr sur les revenus, quelque soit le pays de ta boite , donc attention au mauvais surprise


#5

Tu es sûr de toi ? Je n’en suis pas aussi certain. Je côtoie bon nombre de frontaliers qui bossent au Luxembourg, et je peux affirmer qu’ils ne payent certainement pas deux fois l’impôt sur le revenu.

Si tu es déjà imposable en Estonie ou autre pays sur ton revenu , tu ne le seras pas en France.

La règle précise est un peu plus compliquée, si jamais tu cumules un revenu FR + revenu autre pays:

"Les salaires perçus à l’étranger ne sont pas imposables en France , puisqu’ils le sont déjà dans le pays où est exercé l’activité, on parle alors de revenus mondiaux exonérés d’impôts.

Les services fiscaux français vont additionner les revenus étrangers et les revenus français du foyer fiscal, afin de déterminer le revenu global du foyer et ainsi déterminer la tranche d’imposition sur les sommes perçues en France.

Ainsi, seuls les revenus perçus en France seront imposés, mais la tranche dépendra du montant global perçu en France et à l’étranger. C’est ce qu’on appelle la règle du taux effectif."


#7

J’ai failli franchir le pas mais bon faut se déplacer pour ouvrir le compte :joy::joy:


#8

Point du tout, tu peux tout faire en remote en ligne, ils se chargent de tout :slight_smile:


#9

Holvi (Bank) c’est nouveau c’est cool ca :slight_smile:
@RemiC qu’est ce qui ne te plait pas avec le statut auto entrepreneur ?


#10

Le RSI, les 50 tonnes de doc, les obligations de m****, la plateforme du 15eme siècle et j’en passe.


#11

Salut, par hasard j’habite en face de l’Ambassade d’Estonie a Londres, je les connais parce qu’on a lutté ensemble contre un permis de construire (longue histoire) - ils sont tres sympas et ont pas l’air trop busy! Si tu veux je peux me remettre en contact avec la conseillere economique, rediges moi bien et precisement ton projet en Anglais (parfait) en PM et je vois ce que je peux faire - N


#12

Intéressant, le plus important c’est de savoir au niveau des revenus, si l’état français n’impose pas…
Si ma banque voit que je gagne 5k régulièrement par mois (virement du compte estonien sur mon compte fr), va-t-elle pas se poser des questions ? Et du coup, prévenir le fisc ?

Après tout, on peut payer avec la carte bancaire estonienne en France non ?


#13

Si tu payes déjà l’impôt en Estonie, l’Etat Français ne peut pas te faire payer une deuxième fois, cela fait partie des accords entre pays membres de l’Europe. Et comme l’Estonie a intégré l’Union Européenne en 2004…

Tu as un devoir de déclaration des revenus perçus à l’étranger, même si déjà imposés, mais ça s’arrête là: Montants déclarés ne veut pas dire imposables une seconde fois :slight_smile:

Ta banque pourra toujours prévenir le fisc, tu seras clean, et en règle.


#14

Oui je parlais effectivement du Fisc français car avoir un siret dans l’UE ne pose pas de problèmes aux clients.

Le problème dans cette situation c’est que tu ne gagnes pas vraiment de l’argent sur le sol Estonien puisque tu es en France et que tes clients aussi. Il y a pour moi un risque important de fraude fiscal avec rattrapage qui fait mal.

2eme point, tu n’as aucun avantage à te rémunérer mensuellement depuis une e-société estonienne car dans cette situation le niveau de charge est très similaire à une SARL française soit 2x plus qu’en auto entrepreneur.

Seul intérêt : L’Impôt sur les bénéfices distribués est de 20% alors qu’en France c’est l’ensemble des bénéfices qui sont imposés.

Pour avoir creusé depuis quelques semaines j’ai l’impression que c’est intéressant dès lors que tu as une énorme part de clients hors France, que tu n’as pas besoin de récupérer l’argent régulièrement sur ton compte FR et idéalement que tu n’es actuellement pas résident français.


#15

Hello,

Je viens de lire tout le fil car ça m’intéresse fortement mais c’est effectivement ce point qui est problématique. On a pas une entreprise estonienne avec des clients estoniens. On a une entreprise estonienne avec des clients français.

Il faudrait que les clients avec qui on signe possèdent des structures offshore pour que ça passe. D’un coup, ça à l’air très compliqué :slight_smile:

Aucune chance qu’un contrôleur déclare l’affaire légal. Le montage me semble bien trop faible pour que ce ne soit pas vu comme de l’évasion.


#16

Oui clairement c’est chaud vis à vis du Fisc et surtout si tous les clients sont Français uniquement, personnellement je ne m’y risquerais pas…

C’est certainement intéressant lorsqu’on a des clients à l’étranger et lorsqu’on dépasse les plafonds de CA imposés par le régime micro-entreprise.


#17

encore faudrait-il qu il y ait une bonne correspondance entre l’Estonie et la France?


#18

Je pense que cela peut être intéressant si on est freelance et qu’on effectue du travail sur les site comme hopwork, freelancer etc… Ou alors, qu’on fait un site e-commerce sur le marché européen, ou bien qu’on vend un logiciel quelconque sur un site disponible partout dans le monde.


#19

En tout cas dis-moi si tu veux que je me renseigne directement auprès de la conseillère économique, je la vois fréquemment, elle fume des clopes devant ma maison…


#20

Concernant l’impôt : j’étais frontalier en Suisse et je payais des impôts prélevés à la source en Suisse, puis des impôts en France en tant que résident.
Par contre, les impôts payés en France ne correspondait pas à l’équivalent de ce que j’aurai payé si j’avais été salarié français. Donc, la e-residency devrait te faire payer moins d’impots au global, mais les impots sont payés dans les deux pays.


#21

En fait t’as envie de trouver une bonne raison de l’aborder c’est ça ? :slight_smile:


Communauté initiée par @camillebesse avec l'aide de @Cebri@JulienD@VivianSolide@Boristchangang
Follow @growthhackingfr