Le cold emailing B2B en 2021 ?

Bonjour tout le monde,

Dans l’idée du post de l’année dernière, et vu les récentes évolutions dans le secteur, je trouvais très intéressant de faire un gros état des lieux du cold emailing en 2021.

Avec l’ascension fulgurante de Lemlist et cie et les restrictions de Linkedin sur les invitations (adieu les automations), je constate de mon côté une baisse assez conséquente du taux de réponse sur nos campagnes de cold emailing. Tout le monde reçoit des campagnes, beaucoup savent que c’est automatisé donc feindre une approche « personnelle » ne fonctionne plus autant qu’avant, et fatalement les performances des campagnes baissent. Je ne parle même pas de l’image du cold emailing qui a l’air de se dégrader de jours en jours.

Du coup, on est obligés de faire évoluer nos pratiques et d’inventer des façons plus créatives et personnelles pour se démarquer des 10 autres entreprises qui ont ciblé notre prospect. On tend vers des campagnes plus quali pour se démarquer, mais on peut aussi être tentés d’augmenter le volume pour palier à la baisse de taux de réponse.

Dans la lignée de ce que demandait @Teebox en 2020, j’aimerais vous poser 5 questions :

  1. Avez-vous constaté une baisse récente sur les performances de vos campagnes ?
  2. Comment sourcez-vous et enrichissez-vous vos leads ?
  3. Quels sont les chiffres de votre dernière campagne ? (emails shootés / ouverture / réponse)
  4. Quel volume de leads contactez-vous chaque mois ?
  5. Combien de relances envoyez-vous par lead ?

Merci beaucoup pour vos retours

Hello Tristan,

  1. Avez-vous constaté une baisse récente sur les performances de vos campagnes ?

Oui tout à fait, probablement une surexploitation du canal en tout cas pour la vente. La personnalisation et les images n’y changent rien. C’est moche à dire mais je trouve la prospection sur LinkedIn plus intéressante en ce moment. Je vais tester une autre méthode pour le multicanal d’ici les prochaines semaines.

  1. Comment sourcez-vous et enrichissez-vous vos leads ?

Sales Navigator+ Evaboot + Dropcontact en B2B ou Scraping

  1. Quels sont les chiffres de votre dernière campagne ? (emails shootés / ouverture / réponse)

700 - 89% - 12% (26% sur LinkedIn)

  1. Quel volume de leads contactez-vous chaque mois ?

500-800

  1. Combien de relances envoyez-vous par lead ?

5 en principe mais je tente un truc en ce moment c’est d’en faire 12, avec 4-5 mails sur 1 mois à 1 mois et demi, et ensuite 1 mail toutes les 6 semaines.

Note :

Je préciserais l’ascension de Lemlist en France (même peut-être en IDF). Les restrictions LinkedIn n’ont pas tué la prospection automatisée sur son réseau mais il faut faire du plus qualitatif.

Pour le cold mailing je pense qu’il y a deux options ta cible est de moins de 10k-20k personnes alors fait du qualitatif, ta cible est plus élevé alors le quanti peut te sauver. Autre paramètre la zone géographique et la typologie de personne. Par exemple : un pompier dans la campagne il peut être impressionné par contre la start-up nation parisienne j’en suis pas aussi sûr.

La prospection téléphonique avait mauvaise presse et pourtant. Je ne suis donc pas sûr que l’image du cold mailing se dégrade réellement. De plus il y a encore beaucoup de choses très intéressantes à faire avec ces solutions à la place de la prospection et du recrutement.

A+

5 « J'aime »

Bonjour ,

Comme beaucoup j’ai largué les invitations linkedin , je n’adresse plus qu’a 20/25 par semaine et suis passé au Cold mailing …a mon petit niveau 60/100 emails /jour mais ultra ciblé , lorsque je vois la quantité d’envois que vous faites !!) je ne perçois pas encore de baisse sur les taux de réponses …

Par contre je ne suis pas sur que l’integration de Gifs …augmente les resultats …

Bonne journée , Cdt , Christophe

1 « J'aime »

Je suis assez novice dans le monde du growth-hacking et de la prospection commerciale, mais j’ai pu utiliser Lemlist sur ces derniers mois avec des résultats encourageants, mais pas ouf.

Avez-vous constaté une baisse récente sur les performances de vos campagnes ?

Je ne suis pas spécialement concerné, vu que je n’ai pas réellement mis ça en place avant.

Comment sourcez-vous et enrichissez-vous vos leads ?

C’est du biz’ assez spécifique, avec des personnes très peu présentes sur LinkedIn. Il y a quelques bases en ligne que j’ai pu scraper, mais elles ne sont pas très à jour. La prochaine étape consiste à récupérer les données présentes sur Facebook.

Quels sont les chiffres de votre dernière campagne ? (emails shootés / ouverture / réponse)

Mon taux d’ouverture global est de 65%, 25% de clic et 6% de réponse., sur une base de 1700 contacts (mal débouncés).
Par contre, dès qu’on passe à l’étape du phoning, ça devient nettement plus intéressant.

Quel volume de leads contactez-vous chaque mois ?

1700 leads … et ça n’évoluera pas beaucoup dans le temps.

Combien de relances envoyez-vous par lead ?

J’ai paramétré 7 actions :

  1. Envoi d’un premier email de présentation, pas trop détaillé
  2. Envoi d’un deuxième email de présentation de la solution, avec plus de détails
  3. Appel téléphonique, laisser un message si pas de réponse
  4. Envoi d’un SMS
  5. Relance par email
  6. Envoi d’une plaquette commerciale par courrier
  7. Appel téléphonique
    Concrètement, on est repassé en manuel à partir de l’étape 3.

Je suis preneur de feedbacks quant à cette stratégie, d’ailleurs. Notez qu’elle n’inclue pas les réseaux sociaux, mais ça pourrait se faire avant l’envoi de plaquette commerciale, en complément de la relance par SMS.

2 « J'aime »

Intéressant pour le phoning, je pensais mettre ça en place mais je n’ai pas encore testé. Tu fais comment pour récupérer les numéros de téléphones de tes contacts ?

Pour ma part, j’ai importé les numéros de téléphone avec mes contacts et je n’ai pas utilisé l’intégration Aircall proposée par Lemlist, car c’est un service payant supplémentaire.
Le phoning, c’est long et chiant, mais c’est là que j’ai les meilleurs résultats (29% de contacts « intéressés », sur environ 300/400 contacts démarchés par téléphone).

Merci pour tous ces détails sur tes actions ! Ta séquence d’actions me paraît pro et logique avec notamment l’appel téléphonique. Tu dis envoyer un SMS : comment fais-tu pour avoir les 06 ? Comment est perçu l’appel sur portable plutôt que sur un fixe ?
Merci !

Les numéros de téléphones sont dans les annuaires professionnels auxquels j’ai eu accès, donc pas de souci. Je m’adresse surtout à de petits business, voir des entrepreneurs individuels, donc le 06 ne pose aucun souci.

1 « J'aime »

Merci de ta réponse @GregL !

Hello !

  • Avez-vous constaté une baisse récente sur les performances de vos campagnes ?
    Pas spécialement, j’ai commencé le cold emailing assez récemment donc pas assez de recul pour identifier une tendance à la hausse ou à la baisse

  • Comment sourcez-vous et enrichissez-vous vos leads ?
    En utilisant notre outil :
    – On utilise les offres d’emploi pour identifier les boites qui recrutent plusieurs SDR ou des growth hacker (manager ou C-level)
    – On trouve le contact (mail) de la personne qui correspond à notre persona dans la boite,
    – On shoot le mail, avec un maximum de personnalisation sur le cas d’usage de la personne

  • Quels sont les chiffres de votre dernière campagne ? (emails shootés / ouverture / réponse)
    20 / 100% / 22.5%
    On fait généralement des petites campagnes très ciblées et du coup très personnalisées pour avoir un maximum de réponses

  • Quel volume de leads contactez-vous chaque mois ?
    De l’ordre de la centaine.

  • Combien de relances envoyez-vous par lead ?
    4