Réputation email fortement dégradée... Solution ?

Hello la communauté,

Mon compte Sendgrid a été piraté la semaine passée.
Je m’en suis rendu compte assez rapidement mais une liste de 18000 emails (junk) a été uploadée sur lesquels du mass mailing a été réalisé.

Conséquences : ma réputation est passée de 90% à 34% et l’upgrade automatique de mon compte est en train de générer une grosse surfacturation.

Je cherche une solution pour remonter la réputation du compte et donc la délivrabilité de mes mails…
Auriez-vous des suggestions ? idées ?

merci d’avance

Malheureusement la réputation d’un nom de domaine est longue à récupérer quand elle a été vraiment affectée. Je te conseille déjà de faire un gros nettoyage dans cette base. Est-ce une adresse IP dédiée/partagée sur SendGrid ? Ton IP envoie depuis longtemps des emails ? En volume ? Quel était ton Hard Bounce Rate moyen avant cet épisode ?

J’ai écris des articles sur l’emailing si cela peut te donner des indications, en voici un qui pourrait te guider : Comment éviter les SPAMS

A dispo,

Stephen

Hello

Perso je ne suis pas un pro de l’emailing, mais j’ai eu un pb assez proche, et donc j’ai envoyé un email après et j’ai listé les non ouvreurs que j’ai exporté.

Ensuite j’ai

1 - Ouvert un compte chez Sendinblue avec une IP dédiée (99 € / an, tu peux l’avoir gratos en payant la version gratuite et en ayant plus de 50000 envois / mois)

2 - Ajouté un nouveau nom de domaine toute propre, et proche de mon nom de domaine actuel (conseil-marketing au lieu de conseilsmarketing.com)

3 - Envoyé un premier email sur un petit segment d’ouvreurs (pas les non ouvreurs) en chauffant l’IP (envoi en petit nombre et en augmentant après le volume).

4 - Petits emailing comme cela durant 1 mois

5 - Passage de mon autre fichier inactif à un service de vérification d’adresse (histoire de virer les spam trap, les emails inactifs…) comme https://leopathu.com/verified-email (gratuit)

6 - Envoi d’un petit nombre d’emails avec la liste des inactifs

Ca n’a pas été un miracle, mais au moins cela a permis de récupérer une partie

Salut GoHack,

Pour bien comprendre le ou les endroits sur lequel ça peut poser pb, il faut bien comprendre quels sont les différents aspects qui constituent la réputation dans l’Emailing.

Voici un schéma que j’ai réalisé et que j’utilise pour mieux expliquer les différents éléments impactants:

Comme vu ci dessus, et pour rejoindre les réponses que tu as reçu précédemment, le premier point à vérifier concerne associé a ton/tes IP. Est-ce une IP dédiée ou partagée sur sendgrid ?

  • Si c’est une IP dédié, en changer et en reprendre une neutre (à réchauffer progressivement) est la meilleure manière de remonter rapidement

  • Si c’est une IP partagée, il est possible que suite à cet épisode le routeur t’ai mis dans un pool d’IP avec moins bonne réputation, le temps que tu fasse très preuves (les routes internes de certains routeurs emails sont foutus comme ça, avec affectation dans différents pool d’IP partagés qui sont plus ou moins warmés, selon le feedback des campagnes passées et la confiance accordé à tel ou tel utilisateur)

Pour vérifier cette hypothèse dans ton cas, tu peux tjrs ouvrir un compte sur un autre routeur (mailchimp / sendinblue / sarbacane, etc) pour comparer tes stats actuelles avec ces routeurs qui ne t’ont pas attribué une possible pénalité a leur niveau suite à ta campagne piratée. Si c’est bcp mieux, tu a ta réponse et c’est une pénalité plus axée par le routeur que sur ta réputation globale à toi vis a vis ds FAI… la solution consistant donc alors a possiblement passer par la concurrence (au moins pendant un temps :wink: )

Comme expliqué dans le schéma ci dessus, le domaine d’envoi utilisé forge lui aussi sa réputation avec le temps, et c’est cette part de la réputation qui te suis, que tu utilise tel ou tel routeur pour tes envois (et indépendamment de la réputation des IP associée à ces routeurs). Il est possible que cette part de la réputation qui t’es lié, ait été dégradée suite à ce push au niveau des gros webmail comme gmail, outlook, etc. A ce moment la, a toi de voir donc :

  • si tu utilises un domaine clé d’envoi sur lequel tu a accés toute la comm’ de ta marque et dont tu ne veux pas changer, alors il te faudra remonter la réputation de ce dernier, avec des prochaines campagnes clean.
    Comme l’a justement dis SMNY avant, cela ne se fais pas en 2 jours, et les prochaines campagnes n’auront peut-être pas la portée des précédentes avant cet événement, mais si ce n’était qu’un incident isolé, tu va remonter et ça ne mettra pas des mois non plus.
    Tu peux aussi aider un peu de ton coté en incitant les webmail à percevoir tes emails comme générant un engagement utilisateur : pour cela faut que tu te créer un email que tu n’envoie QUE sur un petit pool d’utilisateurs dont tu es sur qu’il va générer un engagement fort : personnes ayant montrés un réel intérêt pour tes promotions récemment, et qui auront tendance à ouvrir (et meme mieux, a cliquer!) sur un des liens que tu auras mis dedans.
    Au pire si vraiment tu n’es pas en capacité de faire cela, tu peux tjrs essayer de te faire un envoi sur des propres addresses que tu aurais sur gmail,yahoo, outlook, et d’ouvrir ses email et générer des click (manuellement ou automatiquement si tu sais coder un truc comme ça), ça simulera un minimum d’interactivité et d’engagement et aidera à remonter plus vite la réputation du domaine d’envoi

  • Certains conseillent parfois de faire un sous domaine et de pousser avec celui la à la place (info@news.tondomaine.fr a la place de info@tondomaine.fr), or ça n’a aucune valeur car la réputation d’un domaine fils hérite de son père, donc si tu a dégradé (pour quelque raison que ce soit) le domaine parent, le fait de faire un sous domaine enfant de push n’est en rien une solution.

  • Si au contraire, ton domaine d’envoi ne représente pas un attachement fort de ta marque et tes push, alors une autre solution consiste alors à repartir avec un nouveau domaine à la place, qui serait proche de celui que tu utilisais (pour ne pas perdre tes utilisateurs en les déboussolant). La réputation du domaine n’étant que lié à ce nom précis, un nouveau (même syntaxiquement proche) n’aura rien à voir avec ton précédant domaine, et le warming/dégradation de l’un n’aura aucun impact sur l’autre. Il faudra cependant garder en tête que ton nouveau domaine aura initialement une réputation plutôt basse (c’est la règle dans l’emailing, on est tjrs classé comme « suspicieux » par défaut, et il faut prouver que ce n’est pas le cas :wink: ), mais possiblement moins longue a warmer et à remonter que ton précédent domaine s’il a été vraiment fortement dégradé.

L’utilisation des postmaster tools d’un gros webmail comme gmail est aussi une bonne manière de voir comment ce webmail perçoit ton domaine et sa réputation, et peut donc t’aider à faire le meilleur choix sur une des solutions que que je t’ai énuméré, mais avec des métriques qui sont + tangibles.

Dans tous les cas je rejoins conseilsmkg sur la nécessité de nettoyer le contenu de ta base pour être sur qu’il n’y a pas des résidus du spam ajouté, et également améliorer la qualité de tes propres emails si tu n’en ai pas sur (ça jouera sur la délivrabilité et ta réputation des campagnes à venir, et c’est une bonne pratique d’emailing à faire régulièrement dans tous les cas). Plusieurs acteurs permettent de faire cela, avec de la qualité et des coûts qui peuvent varier fortement, j’ai par ailleurs développé ma propre solution qui allie à la fois coût faible et qualité (https://check.mailnjoy.com), tu peux y jeter un oeil si tu veux!

En espérant que cette petite synthèse t’aura aidé!

Renaud

1 J'aime